La Commission européenne propose la création d'un ".eu"

 |  | 324 mots
Enfin un ".eu" pour l'Europe, pour concurrencer le fameux ".com"! C'est en tout cas l'une des propositions de la Commission européenne, qui souhaite créer un registre à connotation européenne, afin de renforcer l'identité des sociétés de l'Union."Les codes d'extension nationaux tels que ".fr" pour la France continueront d'exister, et le domaine de premier niveau ".eu" serait une possibilité supplémentaire pour les entreprises", a expliqué Erkki Liikanen, le commissaire européen chargé de la société de l'information.Selon le commissaire, un ".eu" devrait favoriser la création et l'enregistrement de noms de domaine sur Internet et, par ce biais, stimuler l'utilisation du réseau et le développement du commerce électronique. Dans un second temps, la Commission européenne envisage aussi l'introduction de noms de domaines de deuxième niveau tels que ".press.eu", ".media.eu", ".lex.eu", etc. La Commission, qui pourrait utiliser ".union.eu", serait elle-même chargée de l'élaboration des politiques gouvernementales nécessaires au fonctionnement de ce nouveau suffixe.Cette proposition intervient un mois après l'adoption par l'Icann, l'organisme de supervision mondiale d'Internet, basé en Californie, de sept nouveaux suffixes: ".biz" (business), ".info", ".pro" (sites professionnels), ".museum", ".aero" (voyages), ".name" et ".coop". Le ".eu" avait été évoqué mais n'avait pas été adopté. Pour Bernard Benhamou, candidat aux dernières élections au bureau de l'Icann, la création d'un suffixe en ".eu" pourrait aussi refléter "un certain nombre d'engagements européens en matière notamment de sécurité, ou de garanties sur les données personnelles". En conséquence, le ".eu" permettrait aux entreprises européennes de bénéficier d'une primauté sur leurs consoeurs américaines aux yeux des consommateurs. La Commission invite maintenant le Parlement et le Conseil à statuer rapidement sur la proposition et reste en contact avec l'Icann pour veiller à ce que la création du ".eu" puisse intervenir rapidement une fois tous les éléments en place.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :