Thomson lance une nouvelle génération de téléviseurs interactifs

 |  | 405 mots
Le PC n'a vraiment plus le monopole de l'accès Internet. Après le Wap et les PDA, c'est au tour de la télévision de suivre le sillon de la convergence. Thomson Multimédia vient ainsi d'annoncer le lancement en France de sa gamme de téléviseurs interactifs TAK, dotés des logiciels InternetTV développés par Microsoft. Les deux partenaires veulent s'assurer grâce à ces nouveaux produits une entrée sur un marché européen estimé à plusieurs milliards d'euros. C'est TAK, entité commune détenue à 70% par Thomson Multimédia et à 30% par Microsoft, qui a conçu les nouveaux récepteurs. Le lancement intervient juste après la semi-réussite aux Etats-Unis de la plate-forme interactive développée par Microsoft, WebTV.Cette génération de téléviseurs constitue une nouvelle option pour accéder au Réseau. De nombreux sites Web deviendront accessibles depuis un poste de télé, avec parmi les services proposés : un guide de programmes, une messagerie électronique, la consultation d'informations sur les émissions en cours, l'accès à des portails d'actualité ou de loisirs personnalisés, fournis par des partenaires comme l'Equipe, la Française des jeux ou Monsieur Cinéma.Les téléviseurs TAK sont prévus pour fonctionner le plus simplement possible et l'accès à la plate-forme est entièrment gratuit. Les prix de ces appareils sont relativement élevés, oscillant entre 5.490 francs et 15.000 francs. Avantage du système, la connexion à Internet est immédiate puisqu'il suffit de relier le téléviseur à une prise téléphonique. Les connexions Internet sont facturées par l'opérateur téléphonique habituel, au tarif d'une communication locale (actuellement 14 centimes la minute en heures creuses). Selon un modèle économique proche d'Internet, TAK doit se rémunérer sur les partenariats, l'e-commerce et la publicité. Les analystes n'attendent cependant pas une proche arrivée à l'équilibre. La commercialisation de douze nouveaux modèles de la gamme TAK commencera en France le 1er février 2001. TMM prévoit aussi de lancer ces téléviseurs sur le marché allemand à partir de septembre 2001. Le groupe refuse de communiquer ses objectifs de vente. Quatrième fabricant mondial de téléviseurs, TMM vend actuellement 900.000 téléviseurs par an en France, ce qui représente 20% des ventes totales sur le marché français. A la Bourse de Paris, TMM gagnait en fin de journée 4,03% à 49,1 euros.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :