Allemagne : la hausse des prix à la consom- mation atteint 1,9% en juillet

 |  | 307 mots
La zone euro n'est plus exempte de tensions inflationnistes. En atteste le dernier indice des prix à la consommation en Allemagne publié jeudi par l'Office fédéral des statistiques de Wiesbaden. Selon les chiffres définitifs, les prix ont progressé de 0,5% en juillet comparé à juin et de 1,9% sur un an.Les chiffres provisoires diffusés fin juillet, établis à partir des résultats enregistrés dans six Etats régionaux (Laender) du pays, ont été revus légèrement à la hausse. Ils faisaient état d'une hausse de 0,4% des prix à la consommation.Comme ce fut le cas au cours des mois précédents, l'accélération de l'inflation s'explique avant tout par la cherté des produits pétroliers. Les prix du fuel domestique ont ainsi progressé de 41% sur un an et ceux des carburants de 20% sur la même période. Sans prendre en compte les produits pétroliers, la hausse des prix sur un an aurait été de 1% au lieu de 1,9%.Dans l'ensemble sur un an, l'inflation était plus forte à l'ouest (+1,9%) qu'à l'est (+1,7%). Cette différence s'explique en grande partie par le pétrole qui pèse moins lourd dans l'indice des prix à la consommation à l'est qu'à l'ouest. L'indice des prix harmonisés à la consommation (IPHC), utilisé au niveau européen, a progressé en juillet de 2,0% sur un an et de 0,5% par rapport à juin 2000. Ces chiffres pourraient inciter la BCE à procéder à un nouveau tour de vis monétaire à l'issue de sa réunion du 31 août prochain. La nouvelle flambée des prix pétroliers, accompagnée de la faiblesse chronique de l'euro, fait en effet peser un risque d'inflation importée sur l'Union économique européenne. L'indice des prix à la consommation s'est d'ailleurs établi à 2,4% au mois de juin, un niveau supérieur à la norme retenue par la BCE pour définir la stabilité des prix (2%).

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :