Les médias tirent les places européennes vers le bas

 |  | 311 mots
Nouveau renversement de tendance à Paris, qui, après une ouverture en hausse de 0,61% à 6.358,62 points, est repassé en territoire négatif en milieu de matinée à la faveur de dégagements importants sur les secteurs des médias et de la publicité. Vers 11h, l'indice CAC 40 se replie de près d'un pour cent et repasse pour l'occasion sous le seuil des 6.300 points à 6.259.75 points.L'ensemble du secteur de la communication est "affecté par l'annonce de Granada Media, qui prévoit une baisse de ses revenus publicitaires pour le prochain exercice", a indiqué un opérateur d'une société de gestion parisienne interrogé par l'AFP. Les valeurs françaises du secteur sont affectées par contagion. Les chaînes de télévision cotées, tout d'abord : TF1 plonge de plus de 7% à 65,75 euros vers 11h, et Metropole TV (M6) abandonne 6,38% à 55,8 euros. Les valeurs du secteur de la publicité, ensuite : Publicis et Havas Advertising chutent de plus de 6%, à des cours respectifs de 35,25 et 18,39 euros.L'indice du Nouveau marché souffre lui-aussi, reculant de plus d'un pour cent à 4.427,15 points en milieu de matinée. Il est pénalisé par la rechute du secteur des jeux vidéos, dans le sillage des difficultés de Sony à approvisionner le marché américain en consoles Playstation 2.Ailleurs en Europe, la tendance est également négative : la Bourse de Londres recule de 0,21% à 6.256,1 points, d'après l'indice FTSE des 100 principales valeurs. L'indice DAX de la Bourse de Francfort est plus lourdement touché : il abandonne 1,18% à 6.733,63 points. Le Neuer Markt recule pour sa part de près de 2% à 4.822,53 points.Ce matin, la Bourse de Tokyo a clôturé en baisse de 0,1% jeudi, des prises de bénéfice ayant annulé la progression enregistrée en début de séance après l'annonce d'une forte hausse de la production industrielle en août. L'indice de référence Nikkei-225 a cédé 12,99 points à 15.626,96.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :