L'inflation américaine se tend à nouveau en septembre

 |  | 305 mots
La hausse du prix de l'énergie commencerait-elle à affecter les autres secteurs d'activité de l'économie américaine ? La question est légitime au regard du rapport sur l'évolution des prix à la consommation en septembre. Hors énergie et alimentation, l'indice ressort en effet en hausse de 0,3%, sa plus forte progression depuis mars dernier. En glissement annuel, il se stabilise à 2,6%, contre 2,1% une année auparavant.L'indice général des prix à la consommation est pour sa part en hausse de 0,5% par rapport à août, alors que les économistes tablaient sur une progression inférieure de 0,4%. En glissement annuel, il atteint 3,5%, contre 3,4% le mois précédent. Il reste toutefois sous son sommet de mars dernier (+3,8%). Les prix des l'énergie expliquent une nouvelle fois la forte hausse de l'indice: ceux-ci ont grimpé de 3,8% d'un mois sur l'autre, alors qu'ils avaient décru de 2,9% en août. En glissement annuel, ils progressent à un rythme de plus de 15%.Pour Evariste Lefeuvre, économiste chez CDC Marchés, "la hausse de 0,3% de l'indice de base, supérieure aux attentes, reste un facteur d'inquiétude pour la Réserve fédérale américaine". Il estime par conséquent qu'Alan Greenspan et ses pairs vont maintenir leur biais restrictif d'ici la fin de l'année, d'autant plus que "la croissance du produit intérieur brut américain ne devrait pas sensiblement ralentir au 3ème trimestre".A l'issue de leur dernière réunion, le 3 octobre, les banquiers centraux américains avaient souligné dans un communiqué que "le taux d'utilisation de la main d'oeuvre reste à un seuil inhabituellement élevé", ajoutant par ailleurs que les prix élevés du pétrole "présentent un risque de relèvement des anticipations inflationnistes". "Les risques penchent toujours principalement vers des conditions qui pourraient générer des pressions inflationnistes plus importantes", concluait la Fed.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :