Etats-Unis : une économie toujours plus productive

Le rapport sur la productivité américaine a reçu un accueil bienveillant des milieux financiers : avec une hausse de 5,3% en rythme annualisé au 2ème trimestre, elle surpasse en effet les prévisions des économistes, qui tablaient sur une progression limitée à 4,3%, selon le consensus réalisé par l'agence de presse Reuters. A la mi-séance, mardi, le Dow Jones gagnait 0,42%, à 10 913,16 points, et le Nasdaq 0,06%, à 3 865,29 points.En glissement annuel, la productivité des travailleurs américains a crû de 5,1%, son niveau le plus élevé depuis le troisième trimestre de 1983.Les coûts salariaux unitaires se sont quant à eux contractés de 0,1%, après avoir grimpé de 1,9% au cours du trimestre précédent. Les analystes anticipaient une progression de 0,6% de cet indice.Le département du Travail a également révisé son estimation pour le 1er trimestre pour faire ressortir une augmentation de 1,9% contre un gain de 2,4% annoncée initialement. Le gouvernement a aussi revu son chiffre des coûts salariaux pour les trois premiers mois de l'année à +1,9% au lieu de +1,6% indiqué précédemment. Ce rapport sur la productivité revêt une importance particulière car il précède de peu la réunion du Federal Open Market Committee de la Réserve fédérale, qui se tiendra le 22 août prochain. Alan Greenspan et ses pairs pourraient s'appuyer sur ces chiffres, comme sur ceux de l'emploi publiés vendredi dernier, pour prolonger la pause observée depuis plus de deux mois dans le cycle de resserrement monétaire. A la fin du mois de juin, les banquiers centraux avaient déjà opté pour le statu quo, après avoir relevé de 50 points de base le taux des Fonds fédéraux en mai.Sur le marché obligataire, le T-Bond à 30 ans était stable à la miséance, à 5,75%.Sur le marché des changes, l'euro connaissait un nouvel accès de faiblesse, se maintenant de justesse au-dessus du seuil des 0,90 dollar, qu'il avait brièvement enfoncé vers 17 heures, heure française.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.