Paris perd 2,14% après l'ouverture en baisse de Wall Street

 |  | 490 mots
/>La Bourse de Paris, par un nouveau plongeon des marchés américains à l'ouverture, a clôturé sur un recul de 2,14%, à 5.937,35 points. Les valeurs françaises n'ont pas eu le temps de profiter du redressement rapide des indices américains : le Nasdaq, qui décrochait de plus de 4% dans les premiers échanges, est revenu en territoire positif une heure et demi après, gagnant 0,46% à 3.228,62 points vers 17h45, heure de Paris, tandis que le Dow Jones, en recul de 1,42% à 9.946,91 points divisait ses pertes par deux. Parmi les valeurs les plus touchées outre-Atlantique, IBM chute de plus de 14% après un chiffre d'affaires en hausse plus limitée qu'attendu ; mais AOL regagne 2,59% après sa chute de 17% de mardi. Yahoo, autre géant mondial d'Internet, progresse de 4,47%. Microsoft, dont on attend les résultats ce soir, est lui aussi revenu dans le vert et gagne 0,25% tandis qu'Intel se redresse nettement dans la foulée de ses résultats trimestriels, s'adjugeant 7%.Paris a quelque peu limité ses pertes par rapport à ses plus bas de la séance: l'indice CAC 40 a cédé plus de trois pour cent dans les minutes suivant l'ouverture des marchés américains. Il est tombé jusqu'à 5.833,63 points peu avant 16 heures."L'ensemble des TMT, les équipementiers, les sociétés de services informatiques, comme les médias, sont en forte baisse et la plupart des titres qui montent sont des valeurs qui se sont traînées jusqu'ici, explique Nathalie Pelras, de la société de bourse Richelieu Finance, citée par l'AFP. La tendance à la baisse est "toujours liée aux marchés américains" et "les résultats de sociétés prévus aujourd'hui vont influencer le marché", a-t-elle ajouté. L'indice du Nouveau Marché parisien est encore plus affecté que le CAC 40: il chute de 4,71% en clôture à 3.493,59 points après avoir perdu près de 7% en séance.Les principales places européennes sont dans le rouge mercredi après-midi. L'indice Euro Stoxx 50 perd 2,16% à 4.658,01points. Londres recule de 0,97% à 6.142,9 points et Francfort de 1,01% à 6.465,74 points.A Paris, les équipementiers téléphoniques Alcatel et Sagem plongent respectivement de 8,19% à 69,50 euros et de 5,26% à 180 euros. Equant, quant à lui, abandonne 5,01% à 34,14 euros. France Télécom cède 3,91% à 98,20 euros. Les valeurs publicitaires se replient également. Publicis recule de 5,05% à 31 euros et Havas Advertising de 2,96% à 16,40 euros. Le fabricant de semi-conducteurs, STMicroelectronics gagne 2,68% à 51,70 euros après l'annonce d'un résultat trimestriel meilleur que prévu. Cap Gemini Ernst and Young descend de 5,67% à 189,60 euros. Parmi les progressions, l'action de l'équipementier automobile français Valeo progresse de 1,53% à 45,69 euros. Les investisseurs anticipent des nouvelles positives sur le programme de restructuration du groupe lors d'une réunion d'analystes prévue dans la journée. Les valeurs défensives ou fortement décotées profitent également du marasme des technologiques: Rhodia grimpe de 3,24% à 12,44 euros, mais reste en baisse de 44% depuis le début de l'année. Essilor, Vinci, Péchiney, Alstom sont également parmi les plus fortes progressions.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :