Le gouvernement allemand espère 20 milliards de marks des enchères UMTS

Après la première semaine d'enchères de licences de téléphonie mobile de troisième génération en Allemagne, le ministre des Finances Hans Eichel a estimé que l'opération rapporterait 20 milliards de marks au gouvernement allemand. "Nous avons prévu 20 milliards de marks (9,26 milliards de dollars) de revenus (des enchères) dans le budget fédéral, ce qui est une estimation réaliste", a déclaré Eichel dans une interview paraissant dimanche dans l'hebdomadaire Sunday's Bild am Sonntag. Jusqu'à maintenant, Eichel ne s'était pas avancé sur le montant des revenus qu'il escomptait des enchères, mais il avait démenti les rumeurs selon lesquelles la somme pourrait atteindre 120 milliards de marks. Eichel a précisé que le produit des ventes serait utilisé pour réduire la dette publique et le montant des intérêts payés par le gouvernement de 1,2 milliards de marks par an. Ces économies éventuelles seraient utilisées pour les domaines de l'éducation et du transport. Dans les cinq premiers jours et 66 tours des enchères, les sept concurrents pour les 4 à 6 licences UMTS (Universal Mobile Telecommunications System) ont misé 12,34 milliards de marks (5,6 milliards de dollars). L'opérateur allemand Mobilcom, allié de France Télécom, était toujours en tête des enchères vendredi soir. Le marché estime que cinq licences UMTS seront attribuées et que les deux plus importants opérateurs du marchés allemand, T-Mobil et Mannesman Mobilfunk, remporteront trois blocs de fréquences chacun. Les enchères continuent la semaine prochaine.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.