Japon : Nouvelle alliance dans le commerce en ligne

La riposte n'a pas tardé. Quelques jours après le groupe de distribution japonais Seven-Eleven, cinq autres chaînes de magasins de proximité ont décidé de s'allier pour créer le plus grand réseau local de commerce électronique.Sunkus and Associates ainsi que les chaînes FamilyMart, Circle K Japan, Ministop, Three F vont mettre en place une joint venture qui proposera des services de "e-commerce" en s'appuyant sur un réseau de 12.500 boutiques, a indiqué une porte-parole de Sunkus and Associates. La société proposera donc à partir d'avril à travers des terminaux multimédias implantés dans les magasins, toute une série de services dont l'achat de tickets de spectacles, de livres et le déchargement de morceaux de musique depuis l'internet, a précisé la porte-parole Hiromi Onodera. "Notre alliance va créer le plus grand réseau de commerce électronique au Japon et elle entre dans le cadre de nos projets d'expansion", a indiqué la porte-parole. "C'est ce que veulent nos consommateurs et c'est là que réside l'avenir de notre industrie", a-t-elle ajouté. Jeudi, Seven-Eleven associés aux électroniciens Sony et NEC et au groupe financier Nomura avaient annoncé la constitution de 7dream.com qui se fixait déjà comme objectif de devenir le numéro nippon du commerce électronique. Cette société commune prendra appui sur les 8.000 magasins Seven-Eleven implantés au Japon et 10.000 autres en propriété directe ou en franchise répartis dans le reste du monde. "Les groupes de distribution ne font que commencer à pénétrer le secteur de l'e-commerce et je pense que beaucoup d'autres vont suivre parce qu'il y a un énorme potentiel de croissance", a estimé Futoshi Saito, analyste du commerce de détail pour Daiwa Research Institute. "Pour être un gagnant dans le domaine de l'e-commerce, il faut avoir autant de magasins que possible. C'est pourquoi il y aura aussi des rapprochements dans le secteur entre une alliance et une autre (liée à l'e-commerce)", a indiqué M. Saito. L'opération a été annoncée alors que les valeurs liées à l'internet étaient en forte hausse tôt ce matin à Tokyo et dans toute l'Asie à la suite de la fusion prévue aux Etats-Unis entre Americal OnLine et Time Warner. "Le ministère du Commerce prévoit que ce marché représentera 3.200 milliards de yens en 2003 (contre 64,8 milliards en 1998), l'e-commerce va donc devenir une part très importante de la distribution", a souligné Masafumi Shoda, analyste distribution pour Nomura Research Institute. "Il y aura de plus en plus de sociétés qui suivront l'exemple de Seven-Eleven et FamilyMart parce que le commerce électronique va transformer les habitudes d'achat des gens et parce qu'il va générer de gros profits à long terme", a-t-il ajouté. Les valeurs liées aux technologies de l'information, à l'internet et aux télécommunications sont en forte hausse à Tokyo depuis la fin 1999 même si elles ont battu en retraite la semaine dernière dans le sillage du Nasdaq à New York.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.