AchatPro, place de marché des PME-PMI, lève 45 millions de francs

AchatPro, créée au début de l'année par Societel, un fournisseur d'accès internet et de services de télécoms pour les PME, rassemble, trois mois après sa mise en ligne, quelque 2 000 fournisseurs et 3 000 acheteurs. L'entreprise vise un chiffre d'affaires de 20 millions de francs et 10 000 utilisateurs à la fin de cette année. Pour 2001, les fondateurs d'AchatPro tablent sur 25 à 30 000 utilisateurs et 100 millions de francs de chiffre d'affaires. Fondée à la fin de l'an dernier, AchatPro avait reçu un premier financement d'environ 4 millions de francs, apportés par les fondateurs et des business-angels. AchatPro se rémunère sur les abonnements souscrits par les acheteurs (200 francs mensuels) et sur les commissions facturées aux fournisseurs qui répondent à des appels d'offres. L'augmentation de capital doit permettre à la société de poursuivre le déploiement de son réseau d'agences en France. Dix antennes régionales sont déjà ouvertes (à Lyon, Nantes, Lille, Toulouse et Marseille, notamment). Chacune d'entre elles emploie trois ou quatre personnes, chargées principalement de prospecter les PME-PMI. " Il s'agit de la clientèle la plus difficile, explique Djamel Agaoua, co-président d'AchatPro. L'implantation locale est indispensable. D'abord parce que les achats de services généraux, qu'il s'agisse de copieurs, de nettoyage ou d'intérim, sont des marchés régionaux. Mais aussi parce qu'il faut convaincre les PME-PMI de la sécurité des opérations qu'ils réaliseront sur le site, même avec des partenaires qu'il ne connaissent pas ".L'entrée au capital d'Euler-SFAC permettra notamment de répondre à cette demande de sécurité : la SFAC proposera en effet des services d'assurance-crédit aux fournisseurs. D'autres partenariats commerciaux devraient être annoncés dans les semaines à venir, avec Suez-Lyonnaise mais aussi avec des groupes absents du capital. Les fonds levés serviront également au développement de la deuxième version du site, dont la mise en ligne est prévue à la mi-septembre. Elle offrira un intranet d'achat, destiné notamment aux approvisionnements de consommables et d'achats récurrents. Cette activité devrait créer une nouvelle source de revenus, sous la forme de commissions sur les achats réalisés. Parmi les nouveautés prévues figurent également des services complémentaires, comme l'édition de fiches de paie.Si la répartition par secteurs des utilisateurs d'AchatPro ne permet pas encore de dégager des spécificités nettes, la répartition par région montre un dynamisme de l'Ile-de-France (mieux équipée en accès internet rapide, note Djamel Agoua), de Rhône-Alpes, du Nord et de la région nantaise. Pour Djamel Agaoua, la multiplication des places de marché verticales, dédiées à un secteur d'activité particulier, ne constitue pas forcément une concurrence directe pour AchatPro. " Les places de marché verticales concernent des achats le plus souvent stratégiques pour des entreprises. Nous, nous ciblons les services généraux, pour lesquels le décideur est généralement le directeur administratif et financier de l'entreprise, parfois le responsable des services généraux. Nous ne visons donc pas le même public ". AchatPro prévoit déjà une nouvelle levée de fonds l'an prochain, destinée à compléter les investissements en France et à entamer son développement international.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.