Ricardo chute après l'annonce des résultats annuels

 |  | 283 mots
L'action du groupe allemand de vente aux enchères en ligne Ricardo perdait 6,82%, à 26,09 euros en fin de journée jeudi, après la publication des résultats du groupe pour l'exercice 1999-2000, clos le 30 juin. Ricardo a perdu 18,76 millions d'euros avant amortissement des survaleurs et éléments exceptionnels, soit 13,6 fois plus que lors de l'exercice précédent. Les pertes nettes, qui prennent notamment en compte les coûts de l'introduction en bourse, s'élèvent à 33,4 millions d'euros. Le chiffre d'affaires, lui, a été multiplié par 6,5, à 20,86 millions d'euros, contre 3,22 millions lors de l'exercice précédent. La valeur brute des enchères réalisées en 1999/2000 s'est élevé à 84,36 millions d'euros, soit une hausse de 1 548%. Le volume d'achat par client a également augmenté, passant de 163,61 euros en 1998/99 à 196,34 euros en 1999/2000 (+20%). Les pertes de Ricardo au cours de cet exercice confirment les prévisions qui avaient amené le britannique QXL à réviser à la baisse, à la mi-août, son offre de rachat de mai dernier. QXL.com avait décidé de proposer finalement 34 actions QXL par action Ricardo, valorisant le groupe allemand à environ 171,2 millions de livres (280,5 millions d'euros). L'offre précédente, annoncée le 16 mai, proposait 42,6 actions QXL par action Ricardo et valorisait ce dernier à 1,1 milliard d'euros. Elle avait contribué ensuite à la forte baisse du titre QXL. Jeudi, à la mi-journée, l'action perdait de son côté 5,02% à Londres, à 52 pence. Ricardo, créé à la mi-1998, revendique 820.000 clients, en Allemagne, en Suisse et aux Pays-Bas. QXL, actuellement présent dans une douzaine de pays avec 1,3 million de clients, n'est que numéro quatre en Allemagne et s'était intéressé à Ricardo afin de renforcer sa présence sur ce premier marché en Europe pour les enchères sur Internet.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :