AOL suspend la mise en service son moteur de recherche musical

America Online a renoncer à offrir à ses abonnés un nouveau moteur de recherche internet qui permettrait à ses utilisateurs de localiser des fichiers musicaux piratés, rapporte jeudi le Wall Street Journal.Le nouveau service ne permet en effet pas de distinguer les fichiers au format MP3 diffusés "officiellement" par leurs éditeurs des fichiers piratés par des internautes. Il ne sera donc pas mis en service tant que ce problème ne sera pas réglé, a précisé AOL au quotidien. Cette décision intervient en plein procès Napster, du nom d'un logiciel permettant à l'ensemble de ses utilisateurs dans le monde d'échanger des fichiers multimédia, et dont les concepteurs sont poursuivis en justice par les majors du disque. En outre, AOL est en cours de fusion avec Time Warner, propriétaire de Warner Music, l'un des principaux éditeurs de musique du monde. Selon le Wall Street Journal, les dirigeants de Warner Music auraient émis des réserves sur le lancement du nouveau moteur de recherche et se seraient interrogés sur l'impact de ce lancement sur les relations entre la maison de disques et les artistes.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.