eBookers signe un partenariat de 24 millions de dollars avec AOL Europe

eBookers sera le voyagiste en ligne privilégié d'AOL Europe. Les deux sociétés ont en effet signé un partenariat de 2 ans, en vertu duquel eBookers versera 24 millions de dollars au FAI. eBookers s'assurera ainsi une visibilité optimale sur les déclinaisons européennes d'AOL et Compuserve, ainsi que sur des marques comme Netscape OnLine, également gérées par le FAI. Les utilisateurs de ces services pourront bénéficier d'offres de voyages aux tarifs négociés par eBookers, tout en étant avertis de leur disponibilité via eMail. À la suite de l'annonce du partenariat, le titre du voyagiste est passé de 21,563 $ à 26,625 $ sur le Nasdaq. eBookers retrouve ainsi son plus haut niveau de cotation, atteint en novembre dernier lors de son introduction sur la place financière. En se reposant sur AOL, qui affiche plus de 3 millions d'utilisateurs à l'échelle continentale, eBookers confirme ainsi sa politique d'implantation européenne. Depuis son entrée sur le Nasdaq, le voyagiste, qui affichait 23 millions de dollars en ventes consolidées pour 1999, multiplie en effet les acquisitions sur le vieux continent. Flottant sur le Royaume-Uni, l'Allemagne, la Suède et la Finlande, la bannière eBookers est également plantée dans l'hexagone depuis le 21 août dernier. Le voyagiste avait alors acquis la Compagnie des Voyages, qui devrait afficher un chiffre d'affaires de 45 millions de francs lors de son exercice 1999. Avec AOL, eBookers s'appuie sur un partenaire bien ancré sur les marchés européens. Selon une étude MMXI publiée le 1e février dernier, AOL enregistrerait des taux de pénétration sur les marchés français, allemand et britannique s'élevant respectivement à 27,2 %, 28,1 % et 25,4 %. Du côté de la branche hexagonale du FAI, on affiche plus de 500 000 abonnés en france ; sur l'ensemble du vieux continent, AOL annonce plus de 3 millions d'abonnés.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.