Lionel Jospin débloque 4 milliards pour la formation et la recherche sur internet

Trois milliards de francs seront consacrés à la formation à l'internet et à la mise à la disposition du plus grand nombre de Français de l'outil informatique, tandis qu'un milliard supplémentaire reviendra à la formation de professionnels et à la recherche. L'internet est "un formidable multiplicateur de richesses", a affirmé le Premier ministre lundi à Matignon, à l'issue du Comité interministériel pour la société de l'information. "Pour mettre cet outil nouveau au service de la démocratie, de la justice, de la solidarité, il nous faut avant tout veiller à ce que ces richesses soient également réparties". Un effort sera donc fait pour "mettre le réseau à la portée de chacun", selon Lionel Jospin. "Tous les espaces publics connectés à l'internet sont aujourd'hui saturés", précise-t-on dans l'entourage du Premier ministre. D'ici 2003, plus de 7.000 lieux offrant un accès à l'internet seront donc ouverts, parmi lesquels 2.500 "espaces publics numériques" (EPN). Les EPN offriront une première formation générale gratuite, ouverte à tous. Quatre mille emplois-jeunes seront affectés à ces EPN, pour une enveloppe globale de 1,2 milliards sur trois ans. Par ailleurs, "un module de formation" à l'informatique, au multimédia et à l'internet, inclus dans les stages de formation professionnelle pour les chômeurs, bénéficiera "d'ici à la fin 2002, à 1,2 million de demandeurs d'emploi", selon M. Jospin. Cette mesure mobilisera près d'un milliard de francs sur trois ans. La formation à l'école reste une priorité. On souligne dans l'entourage du Premier ministre que si "tous les collèges et lycées seront connectés à la rentrée 2000, 60 à 65% des écoles primaires n'ont toujours pas accès au web". Le Premier ministre a promis que toutes les écoles seraient raccordées "avant la fin de l'année scolaire 2001-2002", grâce à un soutien de l'Etat de 365 millions de francs sur trois ans. Le gouvernement aidera également les Centres de formation des apprentis des chambres de métiers à s'équiper, tandis que "150.000 chambres d'étudiant des cités universitaires seront équipées d'un accès à l'internet à haut débit", dans le cadre de la réhabilitation des locaux prévue par le programme "Universités du troisème millénaire". L'autre volet des mesures annoncées lundi porte notamment sur la formation des professionnels et la recherche. Dès septembre 2000 seront mises en place 45 licences professionnelles en informatique et multimédia, qui augmenteront de 1.200 par an le nombre de professionnels de ces domaines. Quant à la recherche, elle bénéficiera d'un milliard de francs de budget supplémentaire sur trois ans.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.