France : Lancement d'Oreka, fournisseur d'accès "totalement gratuit"

Un nouveau fournisseur d'accès à l'internet, Oreka, a lancé mardi en France l'accès "totalement gratuit" au web, en offrant un abonnement assorti de 18 heures de communications téléphoniques mensuelles. Plusieurs fournisseurs d'accès proposaient déjà l'abonnement à l'internet gratuit, d'autres offraient les communications téléphoniques pendant certaines plages horaires ou lors d'opérations spéciales. Oreka se veut le premier, selon son pdg David Bitton, à offrir un accès "totalement gratuit", financé par la publicité. L'accès à l'internet se fait par le biais d'un numéro gratuit pour l'internaute, pendant les 18 heures premières heures mensuelles de connexion. Au-delà, les communications locales sont directement facturées à l'abonné par France Télécom. Oreka compte financer son serveur par la publicité. Le fournisseur d'accès n'a pas développé de portail mais créé une fenêtre qui apparaît à l'écran pendant tout le temps de la connexion et accueille un bandeau publicitaire, "valorisant auprès des annonceurs la totalité du temps de surf des abonnés", selon M. Bitton. Cette fenêtre fait aussi office de "barre de navigation", en proposant à l'internaute des sites "partenaires" dans plusieurs domaines (actualité, bourse, spectacles, météo...), l'accès à son courrier électronique ou l'état de sa consommation téléphonique. Le fait de n'avoir ni portail ni page d'accueil permettra à Oreka de disposer d'une autre source de revenus, en proposant à des sites d'apparaître au début de la connexion, faisant office de "page d'accueil" provisoire. Oreka, qui vise 400.000 abonnés à la fin de l'année pour 50 millions de francs de chiffre d'affaires, a été créé avec une première levée de fonds de 37 millions de francs. Le site de ventes aux enchères iBazar a participé à hauteur de 12 millions de francs, le reste ayant été couvert par les "business angels" DPF Holding, Bernard Enry et Joseph Hayoz.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.