Tiscali rémunère les internautes et héberge les marchands en ligne

Cette prestation, développée par la société anglaise Autonomy, s'appuie sur le logiciel de navigation Tiscali Microportal, que les Internautes doivent télécharger. Ce logiciel rémunère l'Internaute en échange de la visualisation de bandeaux publicitaires, s'apparentant ainsi à des offres comme celles de Mediabarre, d'Endromis ou de Surfismoney en France, ou à celle d'AllAdvantage aux États-Unis. Dans les prochaines semaines, ce crédit de communications téléphoniques offert par Tiscali pourra être transformé en bons d'achats sur les sites Tiscali et sur des sites partenaires.En outre, le FAI Italien offrira aux utilisateurs qui s'abonneront entre le 15 avril et le 15 mai un crédit de 1 000 lires (3,38 F) pour chaque jour où ils se sont connectés (quelle que soit la durée de cette connexion). Après cette période, le montant crédité sera ensuite de 33 lires (0,11 F) par minute de connexion en heures pleines, et de 19 lires (0,06 F) en heures creuses. Une limite mensuelle a été fixée à 100 000 lires (338 F).Ce genre de rémunération a déjà été initié outre Manche. En échange d'un bandeau publicitaire affiché de manière continue lors de la connexion des abonnés, X-Stream, dont LibertySurf a fait l'acquisition, offre un accès à 56 Kbps. Sur certains créneaux horaires, le FAI a proposé, il y a quelque mois, les communications gratuites.À partir du 15 avril, Tiscali proposera par ailleurs aux commerçants d'ouvrir gratuitement une boutique sur le Web, en échange d'une commission de 6 % sur les achats en ligne. Chaque commerçant disposera de pages sur un site général à l'adresse Willage.it. Le FAI italien a choisi la banque Monte Paschi di Siena et le système de paiement sécurisé PayOnLine d'Informedia (une société du groupe Tiscali) pour la mise en place du paiement sécurisé. Tiscali s'est également allié avec Assicurazioni Generali pour protéger les commerçants de tout risque de fraude à la carte bancaire.En 1999, Tiscali a réalisé un CA de 214,8 millions de francs, contre 8,52 millions de francs en 1998. Cette progression de l'activité s'est aussi accompagnée d'une explosion des pertes, qui sont passées de 9,3 millions de francs en 1998 à 36,3 millions de francs en 1999. Aujourd'hui, la société totalise 1,3 million d'utilisateurs, et en enregistre chaque jour 7 000 nouveaux. Tiscali appartient encore en grande majorité à Renato Soru, son fondateur et président. Ce dernier possède 69 % du capital, tandis que le fonds de capital-risque Kiwi I Ventura-Servicos en possède 6,4 %. Fin mars, la société a procédé à une nouvelle émission d'un million de titres lui permettant de lever entre 400 millions d'euros et 550 ME. Hier après-midi, le titre Tiscali perdait 0,47 % à 615 euros. Depuis le 1er janvier l'action a progressé de 52,79 %.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.