Telecom Italia avalise la fusion de sa filiale internet Tin.it avec Seat Pagine Gialle

Le conseil d'administration de Telecom Italia a approuvé les modalités de la fusion de sa division internet Tin.it dans Seat Pagine Gialle, prévoyant notamment que l'opérateur téléphonique détienne une part d'environ 64% du capital ordinaire de la nouvelle entité Seat PG/Tin.it. Selon un communiqué de Telecom Italia, l'accord signé entre Telecom Italia et la société d'édition et d'internet italienne Seat PG permettra "de donner naissance à une société leader en Europe pour la nouvelle économie". La nouvelle société naîtra de l'intégration dans Seat PG, de Tin.it ainsi que de certains actifs de Telecom Italia. L'opérateur apportera ainsi dans la nouvelle entité sa participation de 50% détenue, via la filiale Telespazio, dans Viasat, société spécialisée dans les systèmes de télécommunication embarqués dans les voitures. Une partie de la société Saritel, spécialisée dans les services d'informations et accès à des banques de données pour professionnels, ainsi que la gestion opérationnelle et publicitaire de l'annuaire téléphonique (pages banches) seront également apportées à la nouvelle société. L'intégration de Tin.it et de ces sociétés dans Seat PG sera accompagnée d'une augmentation de capital de Seat PG à la faveur de l'opérateur italien ce qui permettra à ce dernier d'augmenter sa participation dans la société éditrice jusqu'à 64% du capital ordinaire, contre 12,9% actuellement. Seat PG constituera parallèlement une société commune détenue à parité, avec TIM, filiale de téléphonie mobile de Telecom Italia, pour le développement de nouveaux portails d'accès au réseau, de la technologie WAP (accès à internet via portable) et de l'UMTS (nouvelle génération de téléphonie mobile).

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.