World Online perd 8,2% après la publication des résultats semestriels

L'action du fournisseur d'accès gratuit à Internet World Online a chuté de 8,2% mercredi à la Bourse d'Amsterdam, clôturant à 11,75 euros, après la publication des résultats semestriels du groupe. World Online a essuyé au premier semestre une perte nette de 219,3 millions d'euros, près de vingt fois supérieure à celle de 11,8 millions subie sur la même période de 1999. Sur les six premiers mois de l'année, l'excédent brut d'exploitation de la société a été négatif de 179,3 millions d'euros, avec une aggravation au deuxième trimestre à 103,69 millions d'euros contre 75,62 millions d'euros au 1er trimestre. Le chiffre d'affaires de World Online s'est en revanche inscrit en forte hausse sur un an à 96 millions d'euros, contre seulement 18 millions au premier semestre 1999. World Online comptait à la fin du 1er semestre 3,7 millions d'abonnés enregistrés, dont 2,4 millions actifs au mois de juin.L'aggravation des déficits de WOL n'inquiète pas outre mesure les dirigeants de la société, qui craignaient des chiffres encore plus mauvais. "Nos résultats, meilleurs que ce que nous avions budgeté, mettent surtout en avant la croissance de nos activités", a estimé le directeur exécutif, Simon Duffy. "L'augmentation du nombre de nos abonnés nous met en position de croître plus fortement au niveau des revenus publicitaires et du commerce électronique". La direction du fournisseur d'accès à l'internet a annoncé mercredi une restructuration de la compagnie en trois unités clés -- fourniture d'accès, portail et services commerciaux --, en vue d'accélérer l'accès de la firme à la rentabilité. "Par ce biais, la compagnie pourra dégager plus rapidement un excédent brut d'exploitation positif", a estimé le nouveau président de WOL, James Kinsella. WOL entend passer du rang de simple fournisseur d'accès dépendant d'opérateurs de télécommunications dans chacun de ses pays d'activités à celui "d'opérateur de réseau interconnecté avec facturation directe à ses propres clients", a expliqué la direction du groupe. Le nouvel organigramme divisera la firme en trois unités-clés. La première regroupera au niveau pan-européen la fourniture d'accès, notamment à la technologie ADSL (internet à haut débit) et à l'internet à large bande. La division portails visera le développement de contenus, de la vente d'espaces publicitaires et du commerce électronique avec divers partenaires. Enfin, la branche commerciale concentrera ses activités sur la fourniture de services adaptés principalement aux petites et moyennes entreprises, et développera des partenariats avec des fournisseurs d'applications (ASP) à destination des grandes entreprises. Introduit en mars au prix de 43 euros par action, le titre World Online était rapidement retombé sous son cours d'introduction, victime notamment de la publication d'informations sur la vente de titres par la présidente de l'époque Nina Brink, juste avant l'entrée en bourse. L'affaire avait finalement contraint Nina Brink à la démission.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.