Multimania prépare son entrée sur le nouveau marché pour juin 2000

Le portail de communautés grand public Multimania vient de confirmer son projet d'introduction sur le Nouveau marché avant la fin du premier semestre 2000. L'introduction sera menée par Merril Lynch, BNP Paribas et Actus Finance et Communication. L'opération devrait permettre à cette SA au capital de 18,4 millions de francs d'élargir son offre de services, de développer la notoriété de sa marque et de mettre en place une stratégie de croissance externe. En octobre dernier, Multimania avait déjà annoncé une campagne publicitaire de 20 millions de francs. Michel Meyer, le président de la société, envisageait également à l'époque un développement vers le Canada, la Suisse et la Belgique. Depuis l'augmentation de 60 millions de francs de son capital en octobre 1998, la société ne révèle plus la répartition de son capital, que Sofinnova Partners, FD5, Paribas Affaires Industrielles et Intel détiennent en partie. En 1999, Multimania a réalisé un chiffre d'affaires de 9,1 millions de francs, légèrement inférieur aux prévisions qui s'élevaient à 10 millions de francs, contre 2,5 millions de francs en 1998. La progression enregistrée entre le 4e trimestre 1998 et 1999 (4,6 millions de francs) s'élève à 1100 %. Les revenus du portail proviennent de la publicité, du sponsoring et de partenariats avec des marchands en ligne. La société de Michel Meyer a ainsi compté 90 annonceurs et partenaires marchands en 1999, dont Microsoft, Dell, Les 3 Suisses ou encore Aquarelle. Selon MMXI France, Multimania faisait en décembre partie des quatre premiers sites français, derrière Wanadoo, Yahoo.fr et Yahoo.com. Le site compte 327.000 membres qui ont créé 3,2 millions de pages Web.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.