France Télécom confirme l'entrée en Bourse de Wanadoo pour juillet ou septembre

Précisant une nouvelle fois ses intentions, France Télécom a annoncé mercredi que l'introduction en Bourse de ses activités Internet, dont Wanadoo, pourrait avoir lieu "soit en juillet, soit en septembre". Un porte-parole du groupe avait annoncé dans la matinée que l'opération était prévue pour juillet. "La décision de lancer l'opération sera prise ultérieurement en fonction des conditions du marché", a indiqué le groupe dans un communiqué. L'opération pourrait porter sur environ 15% d'une société réunissant le fournisseur d'accès Wanadoo, les Pages Jaunes et les portails Voilà, Goa (jeux), Après l'école (éducation) et Iti (itinéraires routiers). L'ensemble revendique plus de 10 millions de pages vues par jour. Mardi, après l'annonce du rachat d'Orange, France Télécom a précisé que "New Orange", qui regroupera l'opérateur britannique et l'ensemble des autres activités mobiles du groupe, sera coté en Bourse en fin d'année . Là encore, l'introduction pourrait porter sur 15% du capital. La valeur de New Orange est estimée autour de 100 milliards d'euros. Wanadoo est le premier fournisseur d'accès en France, avec plus de 1,5 millions d'abonnés et se classe parmi les principaux acteurs européens du marché (avec l'allemand T-Online, l'espagnol Terra Networks le néerlandais World Online, l'italien Tiscali et AOL Europe, filiale du numéro un mondial). Le site de Wanadoo est par ailleurs le plus visité de France, avec plus de 1,6 millions de visiteurs uniques en mars et un taux de pénétration de 43,8%, selon l'institut de recherches MMXI Europe. Dans le même classement, Voila.fr se classait au sixième rang français, avec 861 000 visiteurs uniques. Wanadoo est par ailleurs présent en Belgique, aux Pays-Bas, en Espagne, en Italie, au Portugal, au Danemark et au Maroc. Sur la base de la valorisation de T-Online (39,1 milliards d'euros de capitalisation boursière pour environ 5,5 millions d'abonnés), la valorisation de Wanadoo pourrait dépasser 11 milliards d'euros, auquel s'ajouteront, lors de l'opération, les valorisations des autres sites introduits. A la Bourse de Paris, le titre France Télécom gagnait près de 5% quelques minutes avant la clôture, à 156,30 euros. Le 2 mars dernier, l'action France Télécom avait gagné 25% en une séance à la Bourse de Paris après l'annonce par Michel Bon, le PDG du groupe, du projet d'introduction des activités Internet.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.