Suppression de 5.300 emplois chez l'américain DuPont

 |  | 279 mots
Lecture 1 min.
Le groupe chimique américain DuPont, qui compte 93.000 salariés à travers le monde, vient d'annoncer qu'il allait supprimer 5.300 emplois, soit 5% de ses effectifs. DuPont, actuellement présent dans 70 pays, précise que ces réductions concerneront 4.000 emplois permanents et 1.300 contrats de travail temporaires. Selon un communiqué, 75% des emplois seront supprimés aux Etats-Unis. DuPont explique également que le groupe va aussi fermer ses unités de production les moins performantes.Les divisions nylon et polyester seront les plus touchées par cette restructuration avec 2.000 emplois supprimés en leur sein, en raison, indique DuPont, du ralentissement du marché textile aux Etats-Unis. Cette réorganisation devrait se traduire par des économies salariales de l'ordre de 400 millions de dollars, dont un tiers devrait être atteintes dès cette année. Ce plan sera financé par une provision de 40 à 45 cents par action au deuxième trimestre de cette année.En 1999, DuPont avait été classé par le magazine Fortune comme le 42ème plus important groupe industriel américain. Il possède dans son portefeuille des marques très connues comme Lycra et Téflon.L'annonce de DuPont ne fait qu'allonger la longue liste des entreprises américaines qui ont décidé de reduire leur voilure afin de faire face au ralentissement économique. Amorcé dans le secteur des technologies de l'information, le mouvement a gagné la "vieille économie". L'industrie automobile a été en première ligne. Dernier exemple en date: l'équipementier Delphi. La grande consommation a aussi été touchée, comme avec Procter & Gamble. L'Europe n'est pas épargnée non plus. La semaine dernière, Danone et Marks & Spencer ont à leur tour annoncé des plans de suppression d'emplois.latribune.fr

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :