Microsoft affiche un optimisme prudent en Europe

 |   |  295  mots
Jean-Philippe Courtois, le président de Microsoft pour l'Europe, le Moyen-Orient et l'Afrique, prend acte du ralentissement du marché européen de l'informatique, mais reste toutefois optimiste sur les ventes à venir. "Nous enregistrions un taux de croissance de 30% par le passé et nous espérons que nous allons pouvoir soutenir les mêmes niveaux de hausse", a-t-il déclaré lors d'une conférence de presse donnée à Sofia, en Bulgarie. Une étude commandée à l'observatoire IDC a en effet révélé à Microsoft que les entreprises européennes allaient maintenir ou augmenter leurs dépenses en informatique. Les conclusions d'IDC ont donc incité le groupe à prôner "un optimisme prudent", selon les mots du président français. "Manifestement, l'économie commence à ralentir également en Europe. Mais nous venons d'interroger 500 grands PDG européens issus de 6 pays différents et 93% d'entre eux nous ont fait part de leur intention de maintenir leur budget dans les technologies de l'information ou de l'accroître", a expliqué Jean-Philippe Courtois à Reuters. Pour maintenir ses ventes cette année, Microsoft croit également beaucoup en son nouveau système d'exploitation Windows XP, la version grand public de Windows 2000. Commercialisée dès le mois d'octobre 2001, Windows XP comprendra Windows Messenger, une suite logicielle destinée à la communication qui comprend une messagerie instantanée, un outil d'audio et de vidéo-conférence, et un service de partage et de transfert de fichiers. Entre juillet 2000 et mars 2001, Microsoft a augmenté ses ventes de 10 à 11% en Europe, "un bon succès par rapport à l'évolution du marché", a jugé Jean-Philippe Courtois. Un chiffre largement inférieur, toutefois, aux 40% de croissance qu'a enregistré le groupe au niveau mondial pendant cette période.A New York, le titre gagnait aujourd'hui 0,49% à l'ouverture des marchés, à 69,75 dollars. latribune.f

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :