Lycos Europe est prêt à un rachat par Terra ou Bertelsmann

2 mn

Lycos Europe ne tient pas plus que cela à son indépendance, toute relative il est vrai : ses dirigeants se disent ouverts à un éventuel rachat par l'un de leurs deux grands actionnaires, l'espagnol Terra Lycos ou l'allemand Bertelsmann. "Tant que ce sera favorable à la société, je pense que ce serait bien", a déclaré à Reuters le directeur général de Lycos Europe, Christoph Mohn, présent à Barcelone dans le cadre d'une conférence sur les valeurs technologiques organisée par Crédit Suisse First Boston. "En étant réaliste, je pense qu'il est très improbable que nous soyons rachetés par quelqu'un d'autre que Terra Lycos ou Bertelsmann. Du point de vue de Terra Lycos, c'est l'une de leurs possibilités", a-t-il déclaré.Le mois dernier, l'opérateur de télécoms espagnol Telefonica, maison-mère de Terra Lycos, avait démenti vouloir échanger une partie du capital de sa branche médias contre les 18,4% de Bertelsmann dans Lycos Europe, une opération qui permettrait à Terra de contrôler 48% du capital de Lycos Europe. Depuis, les rumeurs sur des négociations entre Telefonica et Bertelsmann dans le domaine des médias se sont intensifiées . Lycos Europe souffre du ralentissement du marché de la publicité en ligne, qui aura pour conséquence une baisse de son chiffre d'affaires publicitaire cette année, malgré la reprise attendue pour le dernier trimestre. Christoph Mohn précise que Bertelsmann génère à lui seul 17% des revenus publicitaires du portail, une proportion qu'il entend abaisser à 10% d'ici deux ans. Autre priorité affichée du groupe : le développement de services payants, qu'ils concernent le domaine bancaire, celui de l'assurance ou celui des voyages. Une stratégie très proche de celle mise en avant par les dirigeants de Terra.La semaine dernière, Lycos avait annoncé avoir réduit sa perte brute d'exploitation (Ebitda négatif) de près de 50% au troisième trimestre de son exercice 2000-2001 (période janvier-mars), à 45,4 millions d'euros contre 87,5 millions d'euros au trimestre précédent. Sur le trimestre, le chiffre d'affaires a atteint 41,6 millions d'euros, contre 41,4 millions pour les trois derniers de l'année 2000. Si elle reste au stade des hypothèses, la possibilité d'un réaménagement du capital de Terra Lycos semble prise au sérieux par les investisseurs : sur le Neuer Markt, l'action Lycos Europe gagnait 3,64% en fin d'après-midi à 1,71 euro ; la hausse du titre avait atteint 10% en séance. latribune.fr, avec Reute

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.