Excite@Home ferme trois sites en Europe

2 mn

Le portail et fournisseur d'accès Internet américain Excite@Home poursuit sa phase de restructuration après avoir début janvier revu ses chiffres 2001 largement à la baisse, en raison du fort recul des recettes publicitaires. Il fermera en juillet prochain trois portails locaux en Europe : l'Allemagne, l'Espagne et la France.Cette décision concerne également les sites Excite opérés à partir de Londres, où se trouve le siège d'Excite@Home en Europe, et "destinés à d'autres marchés européens", a indiqué le groupe, sans autres précisions. Il possède des sites suédois, danois, néerlandais, danois, norvégien, suisse, autrichien et polonais. Il conservera en revanche le site britannique, issu d'une joint-venture avec British Telecom et dont il détient 58%, et sa participation de 30% dans le site italien, déployé conjointement avec Tiscali. La restructuration ne concerne pour l'instant pas les activités européennes dans l'accès à Internet à haut débit, notamment celles d'AtHome Benelux, une joint-venture avec le néerlandais Essent Kabelcom. "Cette décision est conforme à l'engagement de la compagnie de dégager des bénéfices et de saisir les opportunités énormes sur le marché de l'Internet à haut débit", souligne le groupe dans un communiqué. Excite UK a généré un chiffre d'affaires de plus de 10 millions d'euros en 2000 et dégagé "un léger bénéfice net" au premier trimestre 2001, a ainsi souligné Excite@Home.Au premier trimestre (clos fin mars), le groupe a réalisé une perte nette de 832,6 millions de dollars pour un chiffre d'affaires de 142,8 millions de dollars. Anticipant un second trimestre catastrophique, le groupe a entrepris des mesures drastiques de réduction des coûts en supprimant 13% de ses effectifs, soit 380 postes, et a annoncé son intention de se recentrer sur son coeur de métier de fournisseur d'accès.A New York, le titre reculait de 1,21% à 4,07 dollars une heure après l'ouverture des marchés.latribune.fr, avec AFP

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.