SAP optimiste pour les six prochains mois

 |   |  453  mots
Le vent d'euphorie qui s'est levé dans la Silicon Valley après la publication des résultats trimestriels d'Intel mardi soir semble déjà souffler sur l'Europe. L'allemand SAP, numéro un mondial des progiciels de gestion intégrée, vient en effet de publier, outre des résultats trimestriels meilleurs que prévu, des commentaires plus qu'optimistes sur les deux prochains trimestres. Le groupe, dont le bénéfice net a progressé au premier trimestre de 109%, à 117 millions d'euros, soit 0,36 euro par action, table en effet, "bien que la conjoncture reste incertaine", sur une croissance des ventes supérieure à celle de l'an dernier (23%) pour les trois premiers trimestres de l'année. Et ce sans sacrifier sa rentabilité : les marges d'exploitation, prévoit le groupe, devraient progresser d'un ou deux points par rapport aux 14% réalisés en moyenne sur les neuf premiers mois de l'année. Au premier trimestre, le chiffre d'affaires a progressé de 29% par rapport à l'année précédente, à 1,5 milliard d'euros. Les analystes financiers tablaient en moyenne sur un bénéfice net compris entre 67 et 95 millions d'euros, soit et un chiffre d'affaires compris entre 1,3 et 1,45 milliard. La répartition géographique du chiffre reflète le ralentissement des économies du continent américain : les revenus de SAP n'ont progressé "que" de 20% dans la zone à taux de change constants, contre une hausse de 31% en Europe, Moyen-Orient et Afrique et de 28%en Asie-Pacifique. Les ventes de produits ont progressé de 27% sur les trois premiers mois de l'année à 943 millions d'euros, tandis que les revenus de licences augmentaient de 24%, les honoraires de conseil de 38% et ceux issus des activités de formation de 15%. Le bénéfice avant impôts, intérêts et amortissements (Ebitda) s'est élevé à 259 millions d'euros, plus de quatre fois le chiffre du premier trimestre 2000. Sur la même période, le bénéfice opérationnel, qui ne prend pas en compte les charges du programme d'options sur titres des employés (baptisé STAR), a progressé de 82% à 233 millions.Le contraste est saisissant avec les résultats publiés par i2 Technologies, spécialisé dans la vente de logiciels inter-entreprises. Le groupe publie aujourd'hui des résultats en ligne avec des prévisions revues à la baisse début avril. Le groupe a réalisé un bénéfice de 2 cents par action, alors que les analystes tablaient sur 5 cents par action le "profit warning". Dans le même temps le groupe a revu à la baisse ses prévisions pour le prochain trimestre, ainsi que pour l'ensemble de l'exercice. En fin de séance à la Bourse de Francfort, l'action SAP progressait de 8,77% à 164 euros, tandis que i2 reculait de 17,28% en milieu de matinée sur le Nasdaq à 16,52 dollars.latribune.f

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :