La Bourse de Paris réduit ses pertes en fin de séance

La Bourse de Paris a bien redressé la barre en fin de séance, après en avoir passé l'essentiel aux abords des 5.450 points. Grâce aux pertes limitées des grands indices américains à l'ouverture de Wall Street, le CAC 40 a réussi à réduire son recul à 0,45% à la clôture, s'établissant à 5.492,08 points. L'indice du Nouveau Marché a de son côté cédé 1,35% à 1 815,06 points.La séance est restée relativement peu animée. Cela fait maintenant quatre séances consécutives que la Bourse de Paris n'a plus connu, à la hausse ou à la baisse, de mouvement de plus de 1% par rapport à son cours de clôture de la veille. Les volumes ont été légèrement inférieurs à la moyenne avec un total de 4,1 milliards d'euros échangés sur le SRD.Globalement, les autres marchés européens sont restés orientés à la baisse en fin d'après-midi, sous le coup des dégagements opérés sur les TMT, au lendemain des prévisions peu encourageantes avancées par Cisco. A la clôture de la plupart des places, l'indice paneuropéen FTSE Eurotop 300 cède 0,46% et le DJ Stoxx 50 des valeurs vedettes de la zone euro 0,52%. Le Dax de Francfort perd 0,4%, sous le coup des pertes subies par Deutsche Telekom après un très gros placement de 10 millions d'actions. Avec les mauvais indicateurs d'activité publiés en Allemagne, certains observateurs commencent à craindre que l'Europe ne souffre plus que prévu du ralentissement de la croissance américaine, sans pour autant espérer une baisse des taux de la part de la BCE jeudi. Outre-Atlantique, le Dow Jones et le Nasdaq Composite tentent de se redresser en dépit des sombres perspectives données par Cisco, mais perdent encore respectivement 0,08 et 1,37%. En ce qui concerne la prochaine réunion du Comité de politique monétaire de la Fed américaine, le 15 mai, la plupart des économistes attendent dorénavant une baisse de taux d'un demi-point. VALEURS DU JOUR A PARIS (Cours de clôture)Les valeurs vedettes des TMT (technologie, médias, télécoms) pèsent sur le CAC40. Les valeurs télécoms sont particulièrement touchées après la perte de près de 2,7 milliards de dollars enregistrée par Cisco Systems. Dans son sillage, Alcatel a perdu 3,62% à 37,01 euros et Nokia 2,54% à 36 euros. Cap Gemini qui poursuit sa descente aux enfers cède encore 2,50% à 132,60 euros, Dassault Systemes 3,52% à 54,85 euros, Thales 2,90% à 44,47 euros, Lagardère 2,52% à 63,75 euros et Vivendi 0,59% à 76,30 euros. Thomson Multimédia (-2,05% à 45,83 euros) annonce la signature d'un accord préliminaire avec Philips (-3,02% à 34,70 euros) portant sur le rachat de l'activité "Content Creation" du groupe néerlandais, sans préciser les détails financiers de la transaction. Cette opération complète la reprise par TMM de Philips Professional Broadcast, finalisée en mars. Parmi les valeurs qui ont publié leurs résultats trimestriels: Havas Advertising recule de 2,67% à 14,60 euros, sur 398.316 pièces. Le groupe a annoncé un chiffre d'affaires et une marge brute en hausse de 7,9% à taux de change et périmètre constants et réitère sa confiance dans la bonne tenue des marchés publicitaires en 2001 en Europe et en Amérique latine mais souligne l'absence de visibilité en ce qui concerne les Etats-Unis. En revanche, Aventis signe une des plus fortes hausses de la cote, et gagne 2,59% à 87 euros, dans un volume de 1,4 million de titres, après la publication de résultats trimestriels supérieurs aux attentes. SG Securities passe à l'achat avec un objectif de cours de 94 euros, à la suite de cette bonne nouvelle.Fimalac (+2,66% à 40,55 euros), Eurodisney (+2,27% à 0,90 euros) et Usinor (-0,82% à 14,54 euros) ont également publié leur chiffre d'affaires trimestriels Ceux d'Accor (+0,63% à 48,30 euros), Bouygues (+0,71% à 48,23 euros) sont attendus aujourd'hui après la clôture et ceux de BNP Paribas (-0,89% à 95,05 euros) demain matin. Finalement, GrandVision qui va céder son pôle photo au britannique Cinven pour 280 millions d'euros, cède 2,05% à 22,99 euros, alors qu'il s'inscrivait en hausse ce matin. Cette opération était attendue par les analystes alors que cette activité pesait en effet sur les comptes du distributeur d'optique.Victoire Multiméd

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.