Air Liquide publie un chiffre d'affaires trimestriel sans surprise

Après deux séances de forte hausse, l'action Air Liquide subit quelques prises de bénéfices mercredi matin en début de séance, après la publication d'un chiffre d'affaires trimestriel sans surprise. Le titre recule de 0,77% à 168,5 euros moins d'une heure après le début de la séance, ce qui ramène à 6% sa progression depuis le début de l'année.Ce matin, le numéro un mondial des gaz industriels a annoncé un chiffre d'affaires de 2,145 milliards d'euros pour le premier trimestre de son exercice 2001, en hausse de 17,2%. Légèrement supérieur aux attentes - les analystes tablaient en moyenne sur un chiffre d'affaires de 2,045 milliards d'euros d'après le consensus Bloomberg -, le chiffre d'affaires a été dopé par le prix élevé du gaz, qui s'est retrouvé dans les prix de vente pratiqués par Air Liquide. La hausse du prix du gaz a contribué pour 6,5 points à la progression des revenus du premier trimestre. Elle ne devrait toutefois pas avoir d'incidence sur les marges du groupe, indique la société de Bourse Aurel-Leven.Le chiffe d'affaires du premier trimestre inclut également un effet de change positif, qui a rajouté 1,6 point à la croissance, et un effet de périmètre négatif (-1 point) lié à la cession d'ALM (équipements hospitaliers), aux désinvestissements de certaines activités de gaz en bouteille et de revente de matériel de soudage, partiellement compensés par les acquisitions d'AGA Autriche, Lamers et Isaf en Europe.Les activités gaz et services ont connu une croissance de 20,3% à 1,81 milliard d'euros contre 1,5 milliard d'euros un an plus tôt, tandis que les activités soudage perdaient 6,6% à 160,3 millions d'euros contre 171,1 millions d'euros au 30 mars 2000. Les activités ingénierie et construction ont généré 38,2 millions d'euros de chiffre d'affaires, bien plus (+85,4%) que les 20,6 millions d'euros des trois premiers mois de l'exercice précédent, alors que les "autres activités", stagnaient (+2,4%) à 136,7 millions d'euros contre 133,5 millions d'euros fin mars 2000.latribune.fr, avec AFP

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.