La Bourse de Paris efface ses deux séances de reprise

La morosité est de retour à la Bourse de Paris. Après deux séances de timide rebond, l'indice CAC 40 a ouvert dans le rouge mercredi matin (-0,55%) avant d'accroître ses pertes lors des premiers échanges. Un quart d'heure après le début de la séance, la place parisienne reculait de près de 1% à 5.463,52 points.La tendance baissière est généralisée, même si les mouvements restent, comme au cours des dernières séances, limités. En tout début de séance, seules quatre valeurs de l'indice CAC 40 sont en hausse. Aventis se détache très nettement du lot avec un gain de plus de 3% qui fait suite à la publication par le groupe pharmaceutique de résultats trimestriels en forte croissance. Du côté des baisses, Alcatel est la lanterne rouge du CAC 40 en début de séance avec une perte de plus de 2%. L'équipementier français accuse le coup après l'annonce hier soir des résultats trimestriels de Cisco.Ailleurs en Europe, la tendance est également négative. L'indice Euro Stoxx 50, qui réunit les cinquante valeurs vedettes de la zone euro, perd 0,57% à 4.416,11 points. Il met ainsi un terme à trois séances consécutives de reprise.Ce matin, la Bourse de Tokyo s'est repliée pour la seconde séance consécutive, l'optimisme suscité par les projets de réforme du Premier ministre Junichiro Koizumi laissant place à la prudence. L'indice Nikkei 225 a perdu 204,20 points, soit 1,43%, à 14.084,85 points, et le TOPIX 18,43 points, soit 1,31%, à 1.392,33 points. Les investisseurs ne voient rien de nouveau dans les propos de Koizumi qui a réaffirmé devant le Parlement qu'il engagera des réformes. Le marché a continué de craindre que la création proposée d'un fonds de rachat d'actions n'intervienne plus tard que prévu.latribune.f

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.