Hewlett-Packard grimpe malgré son "profit warning"

2 mn

Le "profit warning" de Hewlett-Packard est passé comme une lettre à la poste. Les investisseurs, euphorisés par les bonnes perspectives d'Intel et la baisse des taux de la Fed, ont poussé l'action HP vers le haut en dépit de perspectives de résultats revues à la baisse. Au moment de la clôture du marché parisien, le constructeur d'ordinateurs et d'imprimantes gagnait plus de 9% à 31,9 dollars.HP a pourtant indiqué mercredi s'attendre à un recul de 2 à 4% de son chiffre d'affaires au 2ème trimestre, tant par rapport au 1er trimestre 2000/2001 que par rapport au 2ème trimestre de l'exercice précédent. Lors de la présentation des résultats des trois premiers mois de l'année, HP avait indiqué que la croissance des ventes serait de 5% au mieux. Entretemps, les dépenses informatiques des ménages ont continué de se contracter. "A l'heure actuelle, il est assez clair que le retournement du marché américain s'est étendu à d'autres régions, notamment à l'Europe", a déclaré Carly Fiorina, PDG de HP. L'entreprise doit également faire face à un effet de change négatif, qui devrait réduire de 4% le chiffre d'affaires au cours du deuxième trimestre. Seule satisfaction, HP a enregistré un léger mieux dans la demande provenant des entreprises.Le groupe est malgré tout obligé de réviser en forte baisse ses estimations de profits pour le trimestre. Le bénéfice par action devrait se situer dans une fourchette de 13 à 17 cents pour le deuxième trimestre, environ trois fois moins que les 44 cents enregistrés une année auparavant. D'après le consensus Thomson Financial/First Call, les analystes anticipaient en moyenne un bénéfice de 35 cents par action. Le groupe informatique indique toutefois que ses prévisions de bénéfice tiennent compte d'une provision pour dépréciation de 150 millions de dollars.Pour faire face à la détérioration de son environnement, HP a également indiqué son intention de supprimer jusqu'à 3.000 emplois au sein du management. Les dépenses discrétionnaires seront également contrôlées plus étroitement.latribune.f

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.