Renault plus forte hausse du SRD

 |  | 245 mots
Lecture 1 min.
Alors que les dégagements observés mardi sur le titre laissaient craindre une mauvaise surprise, les résultats de Renault se sont avérés parfaitement en ligne avec les attentes du marché. Le constructeur a annoncé un résultat net de 1,080 milliard d'euros au titre de l'exercice 2000, là où les analystes interrogés par Jacques Chahine Finance attendaient en moyenne 1,078 milliard d'euros. Conséquence, le titre a repris 6,26% à 56,85 euros mercredi, après avoir perdu près de 4% la veille. Il revient pour l'occasion en territoire positif depuis le début de l'année (+2,43%).Si les bénéfices de Renault ont doublé par rapport à 1999, c'est avant tout parce que les comptes de l'année dernière intègrent de moindres charges exceptionnelles. La marge opérationnelle du groupe s'est au contraire dégradée, pour s'établir à 2,022 milliards d'euros, en recul de 8,3% par rapport à l'année précédente. Rapportée à un chiffre d'affaires de 40,175 milliards d'euros, en hausse de 5,6% à périmètre comparable, la marge opérationnelle atteint 5,03%, un niveau conforme à l'objectif fixé lors de la présentation des résultats semestriels mais en retrait par rapport à 1999 (5,9%).Pour 2001, le groupe prévoit une nouvelle diminution de cette marge, qui devrait toutefois rester "supérieure à l'objectif de 4% en moyenne de cycle", indique Renault dans un communiqué. Le constructeur prévoit par ailleurs que son chiffre d'affaires sera "en croissance sensible" grâce notamment à la progression des ventes hors d'Europe de l'ouest.latribune.f

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :