L'avertissement de Dow Chemical pèse sur la chimie

 |  | 265 mots
Lecture 1 min.
C'est dans un communiqué très succinct que Dow Chemical a lancé un avertissement mercredi après-midi (voir ci-contre). Le groupe donne en effet peu d'éléments pour expliquer son nouvel objectif de bénéfice par action (BPA), de 16 cents au troisième trimestre (un niveau égal à celui du troisième trimestre 2001). Il se contente de mettre en cause des coûts d'approvisionnements plus élevés, notamment en Europe.Jusqu'ici, le groupe pensait que son BPA serait "nettement meilleur" que celui du troisième trimestre 2001, voire meilleur que celui du deuxième trimestre 2002 qui avait atteint 28 cents. Quand aux analystes, ils attendaient plutôt un chiffre de 29 cents.Cet avertissement pourra rappeler au marché les difficultés qu'avait connues le groupe l'an passé. Une année durant laquelle il n'aura finalement jamais atteint ses objectifs trimestriels et qui s'est soldée par une division par trois de ses bénéfices. L'ultime avertissement, concernant le quatrième trimestre, avait été lancé en janvier dernier (voir ci-contre).Bien évidemment, ce nouveau "profit-warning" pèse sur le cours de l'action. Elle cède 7,21% à 27,65 dollars deux heures après l'ouverture de Wall Street. Il empêche également les valeurs européennes du secteur de profiter du rebond technique qui s'opère ce mercredi. Ainsi , l'indice Stoxx de la chimie, qui progressait d'environ 3% avant la nouvelle, ne gagne plus que 1% en fin d'après-midi. A Francfort, Bayer réduit ses gains à 2,42% (19,43 euros). Le néerlandais DSM est à l'équilibre à 40,93 euros (+0,02%). Enfin, à Paris, Rhodia s'enfonce de 0,98% à 6,05 euros, alors qu'il a gagné jusqu'à 5,5% au cours de la matinée.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :