Le CAC 40 touche un nouveau plus bas annuel

La Bourse de Paris a accentué ses pertes à mi-séance, le CAC 40 ayant enfoncé son plus bas de l'année (2666,04) touché le 24 septembre. Après une tentative de rebond à l'ouverture, l'indice a évolué dans une marge de près de 75 points entre un plus haut de 2729,18 (+1,29%) et un plus bas de 2655,09 (-1,45%). La perspective d'une rechute de Wall Street, reflétée par le recul du contrat future décembre sur Dow Jones, pèse fortement sur la tendance. L'annonce par le ministère allemand des Finances d'une hausse de 1,8% des commandes à l'industrie en août, contre une baisse de 0,2% attendue, n'a d'ailleurs eu aucun d'impact sur les Bourses européennes qui s'inscrivent toutes en baisse. Vivendi Universal recule alors que les investisseurs se montrent perplexes à la suite d'un article de presse évoquant son éventuelle montée dans Cegetel, et les déclarations d'Edgar Bronfman sur l'introduction en Bourse des activités américaines du groupe dans le divertissement. A l'inverse, Alcatel bénéficie du relèvement de l'opinion de CSFB sur le secteur en Europe. Les constructeurs automobiles reculent alors que Fiat doit présenter ce mercredi les détails de son plan de redressement.A midi, le CAC 40 cédait 1,27% à 2.660,10 points, dans un volume d'affaires moyennement étoffé d'environ 930 millions d'euros traités sur les valeurs de l'indice. Au même moment, le Footsie perd 0,13% à Londres et le Dax abandonne 2,9% à Francfort.Faute d'indicateur économique en provenance des Etats-Unis, les investisseurs se concentrent sur les annonces faites par les entreprises, et notamment sur le chiffre d'affaires de Sodexho, en ligne avec les attentes des analystes. Aux Etats-Unis, Yahoo!, Genentech et Rambus doivent publier leurs résultats trimestriels ce mercredi.Vivendi Universal perd 2,39% à 11,02 euros. VU envisage d'acquérir les participations respectives de BT Group (ex-British Telecom) et SBC Communications dans Cegetel, selon Les Echos. Le prix serait similaire à celui que leur a déjà proposé Vodafone et qui valorise l'opérateur entre 15 et 16 milliards d'euros. Une offre formelle, qui serait payée en deux étapes, pourrait être déposée dans les trois semaines, ajoute le quotidien. Vivendi Universal détient 44% de Cegetel, BT 26% et SBC 15%. Par ailleurs, Edgar Bronfman Jr, vice-président de VU, a déclaré au Los Angeles Times qu'une partie des actifs américains du groupe dans le cinéma, la musique et la télévision sera mise sur le marché. Le groupe s'est pour l'instant refusé à tout commentaire concernant ces deux informations.Peugeot perd 6,36% à 32,70 euros et Renault 5,79% à 35,33 euros, affectés par les opinions défavorables de CSFB et de Morgan Stanley sur le secteur aux Etats-Unis. Les marchés attendent en outre dans la journée les détails du plan de restructuration de l'italien Fiat.Suez recule de 5,13% à 13,87 euros sur des rumeurs d'abaissement de recommandation de la part d'un grand broker. Hier UBS a dégradé le titre d' "achat fort" à "achat" et abaissé son objectif de cours de 33 à 20 euros.TotalFinaElf baisse de 4,03% à 128,70 euros. Selon un porte-parole de l'Opep cité par Bloomberg, les prix du brut produit par le cartel est passé sous la barre des 28 dollars le baril pour la première fois depuis septembre. L'Opep a maintenu ses quotas de production le mois dernier en indiquant qu'il les relèverait si le prix du baril repassait au dessus de 28 dollars pendant 20 jours consécutifs.Les opérateurs de télécommunications s'inscrivent en hausse alors que Merrill Lynch a relevé son opinion sur le secteur en Europe de "sous-pondérer" à "neutre". France Télécom gagne 1,01% à 9,03 euros, Orange cède 0,40 à 5,06 euros et Bouygues, maison-mère de Bouygues Télécom, gagne 0,32% à 24,75 euros.Alcatel avance de 3,48% à 2,38 euros alors que CSFB a relevé sa recommandation sur les équipementiers télécoms européens de "sous-pondérer" à "pondération neutre". L'intermédiaire a relevé l'objectif de valeur intrinsèque de Nokia de 17 à 18 euros et celui d'Alcatel de 5 à 5,9 euros.Thomson Multimédia cède 0,95% à 12,50 euros. Le titre fait l'objet ce matin de plusieurs abaissements de recommandations. Lors de son assemblée générale, réunie hier, TMM a annoncé à ses actionnaires qu'il comptait améliorer sa marge opérationnelle au second semestre. Soulignant que sa situation financière était très positive avec une dette nulle pour des fonds propres de 4 milliards d'euros, TMM a ajouté qu'il envisageait, pour la première fois, le versement d'un dividende au titre de l'exercice 2002. Enfin, le groupe a décidé d'abandonner l'adjectif "Multimédia" qui est accolé à son nom et de modifier son statut, avec la désignation d'un président, Franck Dangeard, et d'un directeur général, Charles Dehelly. Thierry Breton demeurera administrateur et présidera un comité stratégique chargé des grandes orientations.Altran Technologies gagne 2,08% à 4,90 euros. Le groupe a annoncé une baisse de 8,8%, à 54 millions d'euros, de son résultat net semestriel avant exceptionnel et amortissement des survaleurs. Le chiffre d'affaires progresse pour sa part de 25% à 721,5 millions d'euros. Michel Friedlander, le directeur général de la société de conseil en innovation, a déclaré aux Echos qu'il envisage de rééchelonner la dette afin d'apaiser les craintes du marché sur sa capacité à rembourser une obligation convertible de 449 millions en 2005.Sodexho Alliance progresse de 2,73% à 18,80 euros. Le groupe de restauration collective a fait état d'une croissance de 5,6%, à 12,6 milliards d'euros, de son chiffre d'affaires pour  l'exercice 2001-2002, dont 1,9% provient de la croissance organique. Les analystes interrogés par Reuters tablaient sur un chiffre d'affaires de 12,53 milliards (+4,9%) avec une croissance interne comprise entre 1,6 et 2%.Les valeurs bancaires évoluent sur une note irrégulière après l'annonce par l'Union des Banques Suisses d'un programme de rachat d'actions portant sur 4,6% de son capital. La banque a déjà racheté pour 5 milliards de francs suisses de ses propres titres depuis mars. BNP Paribas cède 0,47% à 29,96 euros et la Société Générale 3,26% à 37,95 euros.Montupet bondit de 10,64% à 13 euros. Le fondeur d'aluminium pour l'industrie automobile a annoncé une hausse de son bénéfice net à 18,92 millions d'euros au premier semestre, contre 3,08 millions un an plus tôt. Le résultat d'exploitation progresse de 47% à 22,2 millions.Air France avance de 2,22% à 7,37 euros. La compagnie aérienne a indiqué que son trafic passagers a augmenté de 4,6% en septembre, après une croissance de 1,3% en août, pour une offre en hausse de 10%, ce qui s'est traduit par une progression de 2,7 points du coefficient d'occupation à 77,6%. Air France précise que sans la grève des pilotes de quatre jours intervenue début septembre, et qui a pesé à hauteur de 80 millions d'euros sur ses recettes, la hausse du trafic aurait été de 13,3% par rapport à septembre 2001.Enfin, Mr Bricolage s'octroie 8,06% à 20,10 euros après l'annonce d'une progression de 47%, à 6,2 millions d'euros, de son bénéfice net, avant survaleurs et exceptionnels, au premier semestre. Pour 2002, le groupe table sur une croissance de 20% de son chiffre d'affaires.John WiburgCopyright Invest

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.