Le CAC 40 finit en baisse de 2,2%

 |  | 630 mots
Lecture 3 min.
Mauvaise journée pour le CAC 40. L'indice parisien termine en baisse de 2,2% à 3.115 points. Les volumes sont faibles : 2,4 milliards d'euros ont été traités sur l'indice. Le repli s'est amplifié au fur et à mesure de l'effritement de Wall Street. A 17h30, le Dow Jones perdait 1,05 % et le Nasdaq chutait de 2,4 %. Même tendance sur les autres places européennes. A Londres, le Footsie clôture en baisse de 1,98% et à Francfort le Dax plie de 3,45%.A Paris, Pinault-Printemps-Redoute chute de 8,9% à 78,35 euros en raison du profit warning de sa filiale italienne Gucci. Le maroquinier de luxe a prévenu que son chiffre d'affaires 2002 s'établira entre 2,5 et 2,6 milliards d'euros, pour une marge opérationnelle de l'ordre de 12%, contre 13% initialement attendu. Le BNPA 2002 est revu de 2,6 à 2 euros. PPR doit racheter le solde des actions Gucci en avril 2004 au prix unitaire de 101,5 dollars. Aujourd'hui, au regard de ces nouvelles perspectives, les investisseurs jugent ce prix trop élevé (Gucci cote 88 euros).Les banques sont toujours très entourées après les nouveaux mouvements dans le capital du Crédit Lyonnais vendredi. BNP Paribas baisse de 3,09% à 35,71 euros, le Crédit Agricole gagne 1,03% à 15,7 euros, enfin le Crédit Lyonnais s'effrite de 0,09% à 53,85 euros. Selon une source citée par Reuters, BNP Paribas chiffrerait de 16 à 17 euros par action les synergies que générerait une coopération avec le Crédit Lyonnais. Ce matin, la banque présidée par Michel Pébereau a annoncé vouloir détenir deux sièges au conseil d'administration du Lyonnais. Les deux prétendants ont parallèlement déposé une demande auprès du CECEI, l'organe de tutelle des banques françaises, pour être autorisés à détenir entre 10% et 20% de la banque au lion. Selon les derniers comptages, BNP Paribas possèderait déjà 16,2% du capital et la Banque verte plus de 15% après avoir, semble-t-il, racheté le "mystérieux" bloc de 3,35% jeudi.France Télécom baisse de 7,66% à 19,3 euros. La Commission européenne devrait rendre dans quelques jours son avis sur le plan de sauvetage de l'opérateur téléphonique, et notamment sur l'avance d'actionnaire de 9 milliards accordée par l'Etat français. Par ailleurs, Credit Suisse a relevé sa recommandation sur la valeur de "sous-performance" à "neutre". Parmi les autres ténors de la cote, Vivendi Universal finit en repli de 3,75% à 15,38 euros. Sa filiale Canal + perd 0,68% à 4,37 euros. Dans son édition datée de samedi, Le Monde indique que la chaîne de télévision cryptée aurait versé, en 1999, à six clubs de football français l'équivalent de 250 millions d'euros, somme répartie sur les sept années suivant la signature, pour disposer d'une option sur les droits de retransmission des matches de ces six équipes.Plus forte hausse du SRD, Gemplus monte de 4,35% à 1,2 euro. Le groupe a annoncé un plan de restructuration portant sur 1.000 emplois. La société en attend 100 millions d'euros d'économies supplémentaires en année pleine. Au total, elles devraient dépasser les 200 millions d'euros, avec un impact total attendu pour l'exercice 2004. On attend par ailleurs d'autres précisions en matière de stratégie de la part du fabricant de puces. Un conseil d'administration s'est tenu ce week-end, pour entériner notamment les modifications intervenues dans le tour de table. Mercredi dernier, la Sagem a repris les 10% détenus par Marc Lassus, ancien président et fondateur de Gemplus.Cap Gemini chute de 6,54% à 25,6 euros. Morgan Stanley a abaissé sa recommandation sur la SSII à sous-pondérer, avec un objectif revu de 26 à 21 euros.Enfin, Wavecom plonge de 52,61% à 14,5 euros. L'action était réservée à la baisse depuis vendredi, après un avertissement lancé pour le quatrième trimestre. Le principal client du groupe, le chinois TCL Mobile, a annulé une commande, alors que le coréen Sewon est incapable de payer ses factures.Olivier PinaudCopyright Invest

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :