Fin de semaine en hausse, le CAC gagne près de 1%

 |  | 347 mots
Grâce à des achats en toute fin de séance et notamment lors du fixing de clôture, le CAC 40 termine la journée sur un gain de 0,94% à 3.082,85 points. A Francfort, le Dax gagne 1,6% et à Londres, le Footsie s'octroie 1,26%. A Wall Street, le Dow Jones avance de 1,12% à 8.458 points et le Nasdaq progresse de 0,8% à 1.365 points. L'euro se reprend face au billet vert à 1,0259 dollar, contre 1,0260 à New York hier soir. Alcatel signe la meilleure performance du CAC 40. Le titre gagne 6,16% à 4,65 euros. Le groupe a annoncé aujourd'hui le succès de son émission d'obligations convertibles en actions (ORA), qui s'éleve à 645 millions d'euros au terme de l'offre faite aux particuliers. STMicroelectronics reprend 2,27% à 19,79 euros alors que Finmeccanica envisagerait de céder sa participation.Après avoir perdu du terrain en début de journée, Orange termine finalement en hausse de 3,94% à 7,38 euros. L'opérateur de téléphonie mobile a annoncé sa décision de quitter la Suède.Thales s'octroie 3,29% à 25,13 euros. Le groupe a annoncé, hier soir, la cession de 20 immeubles pour un montant total de 206 millions d'euros. Belle performance également pour Lafarge qui se reprend de 4,14% à 73 euros.Axa avance de 2,63% à 13,29 euros. Soulignant que "les écarts se creusent entre les assureurs" du fait de la conjoncture, son président, Henri de Castries, affirme dans Le Figaro économie que la situation du groupe est saine, et que la compagnie n'aura pas à recourir à une augmentation de capital.En dehors du CAC, Rhodia s'octroie 7,86% à 7,82 euros. Bruxelles a donné son feu vert à la cession par le groupe de ses activités de chimie de base en Europe au fonds d'investissement américain Bain Capital.Fimatex gagne 10,67% à 3,32 euros. Le groupe a confirmé cet après-midi qu'il était en discussion exclusive avec Dab Bank pour le rachat de Self Trade.Enfin, Oberthur Card Systems bondit de 25,27% à 2,28 euros. Le groupe prévoit de réaliser un chiffre d'affaires de 218 millions d'euros au second semestre, soit un total de 435 millions sur l'ensemble de 2002, contre 484 millions l'an dernier. Le fabricant de cartes à puce ajoute qu'il devrait dégager un "résultat d'exploitation positif" en 2002, contre 20,3 millions en 2001.Johan DeschampsCopyright Invest

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :