Scor renonce à Gerling

Les discussions n'auront pas duré longtemps: à peine plus de deux semaines. Le réassureur français Scor a annoncé vendredi qu'il mettait fin aux discussions avec son homologue allemand Gerling."Le groupe Scor a informé le groupe Gerling (GKB) qu'en raison des conditions actuelles des marchés financiers, il met fin aux négociations  exclusives, annoncées le 4 septembre dernier, en vue de l'acquisition éventuelle des activités de réassurance vie et de certaines opérations de réassurance non-vie de ce groupe", explique un communiqué de presse.Si le groupe se contente de parler de "conditions actuelles des marchés financiers", certains se veulent plus explicites. Ainsi, l'agence Reuters, qui s'appuie sur des sources proches, indique que les principaux actionnaires de Scor auraient refusé d'approuver l'opération.Déjà le 4 septembre, le marché avait réservé un accueil très frileux à ce projet (voir ci-contre). Conjugué à des résultats et des perspectives peu engageants, il avait entraîné un chute de l'action de 12,5%. Depuis, son repli s'est amplifié jusqu'à atteindre près de 50% sur le seul mois de septembre.Le groupe avait été assez peu précis sur les actifs qu'il visait. Surtout il n'avait pas, dans un premier temps, donné d'indications sur le montant concerné et le mode de financement choisi. Ce qui n'avait pas été pour rassurer les marchés compte tenu de la situation financière délicate de Scor après une année 2001 et un premier semestre 2002 difficiles. Standard & Poor's avait d'ailleurs placé les notes de la dette à long terme sous surveillance en raison d'incertitudes subsistant "à ce stade comme pour toute opération de ce niveau". Le marché redoutait notamment une augmentation de capital de taille. Des craintes qui ont été confirmées quelques jours plus tard, lorsque le PDG de Scor a annoncé qu'il procéderait à un élargissement de son capital en 2003 (voir ci-contre).Le renoncement de Scor à une partie des actifs de Gerling pourrait donc remettre en cause cette émission de titres. Et le marché semble apprécier. En fin d'après-midi, l'action avance de 6,24% à 11,24 euros.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.