Palm rebondit au deuxième trimestre

 |  | 320 mots
Lecture 1 min.
C'est à la surprise générale que Palm vient de publier un bénéfice net de 3,5 millions de dollars (12 cents par action) au titre de son deuxième trimestre, contre une perte de 25,2 millions un an plus tôt. De fait, après le déficit de 45 cents par action enregistré sur le premier trimestre (voir ci-contre) de l'exercice en cours, les analystes s'attendaient tout simplement à ce que le fabricant d'assistants personnels soit dans le rouge une nouvelle fois. Si Palm a rebondi de la sorte, c'est notamment grâce à la bonne tenue de ses ventes. Certes, le chiffres d'affaires de 265 millions de dollars est inférieur de 9% à celui du deuxième trimestre 2001/2002. Néanmoins, il constitue un bond en avant de 53,8% par rapport à celui du premier trimestre de l'exercice 2002/2003. "Un élément clé de notre performance ce trimestre a été l'introduction couronnée de succès de deux produits importants sous les nouvelles marques Zire et Tungsten", a souligné Eric Benhamou, le PDG.Mais le groupe, qui a vendu 1,4 million de PDA, a également fait des efforts sur le plan opérationnel. Ainsi, en un an, les coûts d'exploitation ont été ramenés de 114 à 84 millions de dollar. Et la marge brute est passée de 20,5 à 32,8%. Autre preuve des efforts faits par le groupe en matière d'exploitation: si l'on exclut les coûts de restructuration, le bénéfice par action ressort à 19 cents, là où le marché visait une perte de 15 cents.Pour autant, après ce retour aux bénéfices qui avait été promis aux actionnaires, le groupe ne se veut pas triomphant. La suite de l'exercice devrait être un peu plus difficile. Pour le troisième trimestre, Palm prévoit un léger tassement de son chiffre d'affaires, entre 230 et 250 millions de dollars, et une "petite" perte opérationnelle. Dans le courant de la matinée, jeudi aux Etats-Unis, l'action Palm recule de 2,33%, à 16,34 dollars.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :