Delta Airlines prévoit de fortes turbulences

Déjà ébranlé au deuxième trimestre, le secteur du transport aérien américain continue à faire face à des horizons bouchés. En raison d'une demande toujours faible et d'un mois de septembre particulièrement mauvais, Delta Airlines vient d'annoncer qu'il revoyait à la baisse ses prévisions de résultats pour le troisième trimestre (juillet-septembre).Le groupe table sur une perte nette d'environ 350 millions de dollars et voisine de 225 millions de dollars si l'on exclut les éléments exceptionnels. Jusqu'ici, le transporteur espérait limiter les dégâts avec des pertes proches de celles du deuxième trimestre, soit 186 millions de dollars au global et 162 millions de dollars hors exceptionnels.Plus inquiétant encore, Delta Airlines n'entrevoit aucune amélioration de ses ventes à court terme. Ce discours alarmiste peut aussi être vu comme un nouvel appel du pied aux autorités américaines. Car les compagnies américaines, qui avaient l'an passé reçu 15 milliards d'aides du Congrès pour affronter la crise du 11 septembre, souhaiteraient à nouveau un soutien de Washington.Face aux craintes de conflits et à la hausse du prix du pétrole, les patrons de Delta Airlines et de Northwest ont déclaré ces derniers jours que "les compagnies américaines risquaient une défaillance sans une aide accrue", tandis que le PDG d'American Airlines lançait que "sans un soutien, leurs efforts de contrôle des coûts seraient pratiquement inutiles".Alors qu'elle avait déjà perdu plus de 40% en un mois, l'action Delta Airlines réagit très vivement à cet avertissement. A l'heure de la clôture de Paris, elle plonge de 25,39% à 8,58 euros.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.