Infogrames compte bien supprimer 280 emplois en France

 |  | 312 mots
Lecture 1 min.
Ce n'est pas vraiment une surprise, tant la nouvelle avait été évoquée ces derniers jours (voir ci-contre): l'éditeur de jeux Infogrames vient de confirmer son intention de supprimer 280 emplois en France, sur un total de 480, soit près de 60% de ses effectifs. Une mesure présentée au comité d'entreprise réuni ce mardi 1er octobre. "La sauvegarde de l'entreprise impose une réduction radicale des effectifs en Europe et tout particulièrement en France", justifie un communiqué de la société.Ces suppressions de postes feront notamment suite à "l'arrêt complet de Lyon House, le studio interne de développement". Ainsi, Infogrames confirme ce que pressentait récemment Laurent Ducoin chez CIC Securities qui, cité par Reuters, anticipait "une refonte totale du groupe et le recours à l'externalisation du développement des jeux".Lors de la présentation de ses résultats annuels le 19 septembre dernier (voir ci-contre), le groupe avait indiqué qu'il souhaitait se restructurer afin d'économiser 25 millions d'euros par an. Mais le peu de précisions apportées par le groupe avait laissé les marchés sur leur faim.Aujourd'hui, Infogrames se veut un peu plus précis. Outre les réductions d'effectifs, il prévoit toute une batterie de mesures supplémentaires comme la réduction du parc automobile, la limitation des séminaires ou encore la location des surfaces libres. Bref, le groupe veut faire savoir qu'il adopte une politique de rigueur. Une réponse à l'inquiétude grandissante du marché quant à sa situation financière. Comme le rappelait Fideuram-Wargny la semaine dernière, il faut tenir compte "des pressions dues à la dette convertible", laquelle arrive à échéance en juillet 2004 et 2005 pour respectivement 125 et 309 millions d'euros.Après un parcours en yo-yo, et notamment un plongeon de plus de 26% lundi, l'annonce d'aujourd'hui permet à l'action de se donner un peu d'air. En clôture, elle gagne 8,11% à 2 euros.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :