BigBen passe dans le rouge et ajuste ses prévisions

 |  | 334 mots
Lecture 2 min.
Le marché s'est montré déçu après la publication des résultats semestriels (avril-septembre) de BigBen Interactive. L'action du spécialiste des accessoires pour jeux vidéo a dévissé dès l'ouverture et perd 23,35%, à 17,63 euros, à la clôture, soit la plus mauvaise performance du Second marché. Qui plus est, les volumes sont particulièrement soutenus: plus de 53.000 titres ont été échangés sur la séance, soit 1,5% du capital.Compte tenu de la réorganisation engagée au Royaume-Uni (BigBen a décidé d'y arrêter la distribution non-exclusive), le chiffre d'affaires a chuté d'un quart, tombant de 124,1 à 93,2 millions d'euros sur la période. Plus inquiétant encore, le groupe est passé dans le rouge : le résultat d'exploitation est tombé à -1,4 million d'euros, contre +6,55 millions un an auparavant. De la même façon, le résultat net est ressorti à -3,65 millions d'euros avant survaleurs (+2,98 millions l'an passé) et à -4,17 millions après survaleurs (+2,46 millions il y a un an).Certes, le groupe avait déjà prévenu que le premier semestre de son exercice 2002/2003 serait tendu. En revanche, il se voulait un peu plus confiant pour les mois à venir. Mais compte tenu d'un "manque de visibilité", notamment "sur les ventes de consoles liées à la période de Noël", il a été contraint de modérer ses ambitions. Ainsi, il n'est plus question pour lui de réaliser sur l'ensemble de l'exercice un chiffre d'affaires de 340 millions, comme il l'envisageait en août. Il table dorénavant sur une fourchette de 270-300 millions d'euros (contre 293,22 millions l'an passé).Quand au résultat net avant survaleurs, il devait initialement atteindre 4% du chiffre d'affaires, soit 13,6 millions d'euros. Cet objectif de marge de 4% a bien été maintenu, mais uniquement hors Royaume-Uni. En revanche, au global, BigBen ne vise plus qu'un résultat "consolidé compris entre 2 et 3%" des ventes. Il devrait donc ressortir entre 5,4 et 9 millions d'euros. Soit, au pire, une chute de 45,8% par rapport aux 9,96 millions d'euros dégagés l'an passé.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :