Troisième séance de baisse, le CAC abandonne 0,75%

 |  | 418 mots
Lecture 2 min.
Après avoir rebondi ce matin jusqu'à près de 2%, le CAC 40 s'est retourné à la baisse en fin de matinée sur des craintes de tensions géopolitiques. Finalement Hans Blix, chef de la mission de contrôle pour le désarmement en Irak pour l'ONU, s'est contenté d'indiquer que le rapport sur l'armement de l'Irak ne contenait que peu d'informations nouvelles. Dans l'après-midi, l'annonce d'une baisse moins forte qu'attendu du taux de chômage américain a fini de peser sur la tendance et l'indice parisien est revenu flirter avec la barre des 3.000 points. En fin de séance, le marché a réagi à une autre statistique américaine, plus favorable, ce qui a permis au CAC 40 de limiter finalement son repli à 0,75% à 3.054,21 points. Ailleurs en Europe, le Footsie recule de 0,09% mais le DAX abandonne 1,08%.Dexia signe la plus forte baisse du CAC 40 avec un recul de 4,09% à 11,25 euros. Sodexho Alliance ne fait guère mieux puisque la valeur concède 3,79% à 22,61 euros. EADS continue de glisser et revient ce soir près de la barre des 10 euros à 10,17 euros en baisse de 3,51%.Les TMT sont aussi à la peine. France Télécom perd 3,4% à 18,45 euros. L'opérateur doit réunir, ce soir, un conseil d'administration consacré au vote du budget pour 2003. En revanche, sa filiale Orange gagne 4,57% à 7,1 euros. Le groupe a confirmé ce soir, après la clôture du marché, qu'il se retirait de Suède.Vivendi Universal résiste et gagne 0,38% à 15,86 euros. Le groupe a vendu les 34% qu'il détenait dans le producteur d'électricité américain Sithe Energies.Bonne performance également pour TotalFinaElf qui bénéficie de la hausse du baril de pétrole. Ce soir, l'action gagne 1,23% à 131,9 euros. Schneider Electric rebondit de 4,97% à 45,80 euros. C'est la plus forte hausse du CAC 40. Ce soir, le CMF a déclaré recevable le projet de garantie de cours de la part de Wendel Investissement sur les actions Legrand. Wendel termine en baisse de 0,26% à 22,69 euros.Au chapitre des résultats d'entreprises, GFI Informatique perd finalement 4,8% à 3,97 euros alors que l'action abandonnait plus de 13% au plus bas de la journée. La SSII a annoncé une baisse de son résultat net à 16,1 millions d'euros sur les neuf premiers mois de l'année, contre 26,2 millions un an plus tôt.Enfin, Carbone Lorraine perd 6,91% à 20,47 euros. Les investisseurs continuent de se dégager du titre après l'annonce hier d'une amende de près de 7 millions d'euros. Certains analystes estiment que le bénéfice 2002 pourrait être divisé par deux.Johan Deschamps Copyright Invest

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :