Le CAC 40 gagne 2%

La séance de lundi avait débuté sur un gain de 2,84% dans le sillage de la hausse de Wall Street vendredi soir. Après avoir gagné plus de 3% lors de l'ouverture des places américaines, le CAC 40 a par la suite réduit ses gains alors que Wall Street passait dans le rouge. A la clôture, Paris gagne néanmoins 2,09% à 3.120,85 points dans un volume d'échanges assez faible de 2,7 milliard d'euros. A noter aussi la forte progression de l'euro vis-à-vis du dollar cet après-midi.France Télécom signe la meilleure performance du CAC 40 avec un gain de 9,67% à 11,68 euros. Son conseil d'administration examine, ce soir, le chiffre d'affaires du groupe au troisième trimestre.Belle séance aussi pour  Vivendi Universal qui réunira demain son conseil d'administration. Le groupe devra décider de la réponse à apporter à l'offensive de Vodafone sur Cegetel. Le Financial Times croit savoir que le conseil devrait également étudier une offre de rachat de son pôle américain d'édition déposée par Apax Partners, Thomas H. Lee Partners et Blackstone Group. Aujourd'hui, l'action s'est appréciée de 6,43% à 13,4 euros.Les valeurs technologiques ont dans l'ensemble été recherchées après l'annonce par le japonais Sony d'un retour aux bénéfices au deuxième trimestre. Ainsi,  Alcatel gagne 6,41% à 4,15 euros et Cap Gemini s'octroie 8,23% à 23,02 euros avant la publication, mercredi, de son chiffre d'affaires du troisième trimestre. Le secteur bancaire est également soutenu : BNP Paribas gagne 4,07% à 39,36 euros. Le marché a bien accueilli l'annonce du rachat de Facet, qui gère les cartes de crédit de Conforama, à Pinault Printemps Redoute. PPR s'octroie pour sa part 5,91% à 73,50 euros. Les assureurs sont aussi fortement entourés à l'instar d'AGF qui gagne 6,76% à 34,13 euros ou encore d'Axa qui progresse de 5,04% à 14,79 euros.Séance un peu décevante pour Peugeot qui ne progresse que de 0,57% à 42,64 euros alors que le titre gagnait plus de 4% en milieu d'après-midi. Le groupe a annoncé la construction d'une nouvelle usine d'assemblage en Europe centrale. Le groupe ambitionne ainsi de porter sa production à 4 millions de véhicules en 2006, contre 3,25 millions en 2002.Rhodia gagne 0,61% à 6,60 euros. Le groupe chimique a vu sa perte se réduire au troisième trimestre à 27 millions d'euros, contre 74 millions un an plus tôt. Le résultat d'exploitation est bénéficiaire de 76 millions contre 44 millions. L'excédent brut d'exploitation ressort à 184 millions d'euros, contre une perte de 105 millions. Le chiffre d'affaires a reculé à 1,6 milliard d'euros, contre 1,68 milliard un an plus tôt. Pour le quatrième trimestre, le groupe chimique table sur un excédent brut d'exploitation comparable à celui du troisième. Enfin, Rhodia a réaffirmé son engagement de réduire son endettement financier net à près de 2 milliards d'euros à fin 2002, contre 2,6 milliards à fin 2001.Au SRD, JC Decaux s'effondre de 9,87% à 10,50 euros. Le groupe a annoncé une baisse de 0,9%, à 357,3 millions d'euros, de son chiffre d'affaires au troisième trimestre. Sur les neuf premiers mois de l'année, il ressort en hausse de 1,9% à 1,13 milliard d'euros. Pour le second semestre, le spécialiste de l'affichage publicitaire et du mobilier urbain anticipe un chiffre d'affaires comparable à celui du premier. Pour 2002, la société table sur "une légère hausse" de l'excédent brut d'exploitation.A noter enfin le gain de 2,53% d'Aventis à 60,80 euros alors que le groupe dévoilera son chiffre d'affaires trimestriel mardi matin.Johan DeschampsCopyright Invest

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.