Les dégâts des inondations du Sud-Est estimés à 1,2 milliard d'euros

 |   |  253  mots
La commission nationale d'évaluation a chiffré à 1,2 milliard d'euros le montant des dégâts des inondations du Sud-Est. Ces intempéries, qui ont fait 23 morts et un disparu, ont principalement touché le Gard puisque, selon le ministre de l'Intérieur en déplacement à Nîmes, 80% des dégâts sont imputables à ce seul département. Par comparaison, le montant des dégâts causés par les inondations de l'Aude avait été estimé en 1999 à 500 millions d'euros. Nicolas Sarkozy a annoncé la tenue le 8 octobre d'un comité interministériel "qui arrêtera le détail du plan de soutien du gouvernement" aux sinistrés. Ces derniers vont bénéficier de l'arrêté de catastrophe naturelle reconnu par le gouvernement. Cette procédure permet d'accélérer et de faciliter les indemnisations en même temps qu'elle dispense de démontrer ou de prouver la réalité du sinistre.Il y a une dizaine de jours, les sociétés d'assurance avaient pour leur part donné une estimation du coût de ces intempéries pour l'ensemble du marché de l'assurance. La facture pour les assureurs des dommages occasionnés par ces pluies diluviennes du 8 septembre a été estimée à environ 450 millions d'euros. La FFSA, Fédération française des sociétés d'assurances, avait indiqué que les compagnies s'attendaient à enregistrer 50.000 dossiers de sinistres. Hors assurances, une première aide d'urgence de dix millions d'euros pour l'ensemble des victimes de ces inondations avait été annoncée par le Premier ministre Jean-Pierre Raffarin.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :