Nette hausse du revenu des Américains en décembre

 |  | 344 mots
Malgré des revenus en hausse en décembre, les ménages américains ont restreint leurs dépenses de consommation. Selon les chiffres diffusés cet après-midi par le département américain du Commerce, les revenus des ménages aux Etats-Unis ont augmenté de 0,4% en décembre. C'est la plus forte progression mensuelle de ce chiffre depuis le mois de juillet dernier. Cette hausse ne s'est pas répercutée sur la consommation puisque les dépenses des Américains ont régressé en décembre de 0,2%, après une baisse révisée à 0,3% en novembre (-0,7% en première estimation). Quant au taux d'épargne, il est remonté à 1,0% en décembre contre 0,5% en novembre (0,9% en première estimation).Même si la hausse des revenus est porteuse d'espoirs dans un scénario de reprise économique aux Etats-Unis, la contraction des dépenses de consommation est pour sa part moins favorable. Ce chiffre ne suffit cependant pas à effacer la bonne impression laissée hier par la progression de 0,2% du produit intérieur brut américain au quatrième trimestre (lire ci-contre).Le caractère mitigé de ces statistiques est renforcé par un troisième chiffre publié aujourd'hui également, celui des demandes hebdomadaires d'allocations chômage. Elles enregistrent une hausse de 30.000 pour s'établir à 390.000 au cours de la semaine achevée le 26 janvier. Cette hausse ne doit cependant pas masquer la légère amélioration vécue par le marché américain du travail. En effet, la moyenne mobile sur quatre semaines s'établit à 386.000 contre 401.250 la semaine précédente. Cette moyenne est la plus faible enregistrée depuis celle de 380.500 de la semaine au 18 août 2001.Cela conforte les hypothèses des économistes avant la publication demain des chiffres du chômage pour le mois de janvier. D'après la majorité des économistes sondés par Reuters, le taux de chômage devrait remonter à 5,9% mais la dégradation du marché de l'emploi devrait marquer une certaine décélération avec 27.000 destructions d'emplois attendues après 124.000 en décembre. latribune.f

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :