L'Allemagne, en récession, entrevoit le bout du tunnel

 |  | 297 mots
Lecture 1 min.
Pour le troisième trimestre consécutif, l'activité s'est contractée en Allemagne. Selon les chiffres publiés ce midi par la Bundesbank, l'économie allemande s'est contractée d'environ 0,25% au quatrième trimestre 2001 par rapport au trimestre précédent. Cette contraction est plus faible que ne le redoutaient de nombreux économistes. Ce chiffre, encore provisoire, confirme toutefois que la première puissance économique européenne est bel et bien en récession, définie techniquement par deux trimestres consécutifs de contraction de l'activité.La Bundesbank croit néanmoins pouvoir déceler quelques lueurs d'espoir et estime que l'économie allemande s'est stabilisée vers la fin de l'année. Dans ces conditions, indiquent les experts de la Buba, "les risques de voir le PIB se contracter davantage se sont largement réduits". La banque centrale pense que la reprise de l'économie allemande en 2002 sera davantage le fait d'une hausse de la production industrielle, plutôt que d'une relance de la consommation des ménages.La Buba observe également des signes de stabilisation annonciateurs d'une reprise à l'échelle mondiale. "Il semblerait que la tendance de contraction soit arrivée à son terme", explique-t-elle. Les exportations allemandes, qui sont restées "particulièrement faibles" pendant le dernier trimestre de 2001, ont peut-être touché maintenant le creux de la vague, précise la Buba. Cette dernière met également en garde contre le risque que des augmentations de salaires trop généreuses feraient peser sur cette reprise annoncée. Les chiffres officiels du PIB réel seront publiés la semaine prochaine. L'Office allemand de la statistique a déjà indiqué, lors de la publication du PIB pour 2001 (+0,6%), que l'économie du pays s'était légèrement contractée au quatrième trimestre.latribune.f

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :