L'euro se redresse sur des statistiques européennes encourageantes

 |  | 272 mots
Lecture 1 min.
L'euro joue au yo-yo. Après avoir fait montre de faiblesse dans la matinée, franchissant à la baisse la barre des 87 cents, la monnaie européenne a amorcé un redressement face au billet vert en début d'après-midi. Vers 15 heures, l'euro s'échangeait contre 0,8706 dollar. Et en fin d'après-midi, la monnaie unique cotait 0,8764 dollar.Toujours faible, la devise européenne a néanmoins pu regagner une partie du terrain après la publication des chiffres de la production industrielle de la zone euro. Cette dernière a augmenté de 0,8% au mois de décembre. Ce rebond fait suite à trois replis mensuels consécutifs, de respectivement 0,7%, 1,6% et 0,6% en novembre, en octobre et en septembre. La bonne performance de décembre est notamment à mettre au compte de l'Irlande, des Pays-Bas, du Danemark, mais aussi de l'Allemagne, première économie de la zone. En revanche, le Portugal, l'Espagne et la France ont enregistré les trois plus fortes baisses.Les marchés ont été également quelque peu rassérénés par l'indice de conjoncture de l'institut allemand Zew qui mesure les attentes pour les six mois à venir en Allemagne. Publié cet après-midi, cet indicateur affiche son quatrième mois consécutif de hausse (+14,3 points, à 50,2 points). Ceci dit, si ces chiffres permettent d'écarter le spectre d'une rechute de l'activité économique dans la zone euro, ils ne dissipent pas totalement les doutes des investisseurs quant à la vigueur comparée du redressement entre l'Europe et les Etats-Unis. L'économie américaine - et par voie de conséquence le dollar- continuent de bénéficier des a priori favorables des marchés. latribune.f

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :