Le consommateur américain fait preuve d'un meilleur moral

 |  | 242 mots
Lecture 1 min.
Pour le deuxième mois consécutif, l'indice de confiance du consommateur, publié par l'Université du Michigan, est orienté à la hausse. Après avoir déjà gagné 3,6 points en novembre, il affiche une progression de 2,8 points en décembre, à 87. Ces statistiques sont particulièrement suivies aux Etats-Unis car elles sont un bon baromètre de l'évolution à venir des dépenses de consommation, qui représentent à elles seules les deux tiers de l'activité économique américaine. Ce regain de moral tombe à pic pour les commerçants américains qui vivent actuellement la période d'activité la plus importante de l'année en raison des fêtes. Hier, la publication des ventes au détail pour le mois de novembre a d'ailleurs montré que les consommateurs restaient fidèles au poste. La demande interne continue de porter l'économie américaine. Mais pour certains économistes, cette confiance du consommateur reste fragile. Les incertitudes économique et politiques sont telles qu'une rechute est encore possible. La hausse du chômage à 6% en novembre, les doutes croissants des investisseurs sur la pérennité du rebond boursier de ces dernières semaines, la perspective d'un conflit avec l'Irak sont autant d'éléments qui pourraient à terme saper le moral des Américains. Ces derniers ont cependant reçu un bon encouragement le 6 novembre dernier quand la Réserve fédérale américaine a décidé de baisser de 50 points de base le loyer de l'argent, le ramenant à 1,25%.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :