Poussée d'inflation dans la zone euro

 |  | 278 mots
Les statistiques nationales publiées ces derniers jours, notamment en Allemagne, avaient donné le ton. Au mois de janvier, les prix ont connu une certaine fièvre. Un phénomène confirmé aujourd'hui par l'annonce d'une progresssion des prix à la consommation dans la zone euro de 2,5% sur un an, selon l'estimation publiée vendredi par Eurostat, contre une inflation de 2,1% le mois précédent.La Commission européenne a déclaré au même moment qu'elle estimait que cette hausse de l'inflation "n'était pas nécessairement" due au passage à l'euro fiduciaire, alors même que de nombreuses associations de consommateurs n'ont pas manqué ces dernières semaines de relever le dérapage de certains prix.Les chiffres de l'Office européen de la statistique reflètent surtout la forte augmentation de l'inflation allemande annoncée hier à +0,9%. Cette hausse, outre-Rhin, a été attribuée davantage à une forte progression des prix de l'alimentation due au mauvais temps et à l'entrée en vigueur de certaines taxes, qu'à la mise en circulation des pièces et des billets de la monnaie unique européenne le 1er janvier.Cette poussée inflationniste n'affecte pas le cours de l'euro. La monnaie européenne est repassée au-dessus des 86 cents en fin de matinée après la publication de l'indice des directeurs d'achats de la zone euro. Même s'il demeure, pour le dixième mois consécutif, en deçà du seuil de 50, qui indique une contraction de l'activité, cet indicateur a progressé à 46,2 contre 44,1 en décembre. Les économistes sondés par Reuters tablaient sur un indice à 44,9. Ce redressement est jugé de bon augure dans l'optique d'une reprise en Europe. latribune.f

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :