Léger recul du PIB de la zone euro fin 2001

Le produit intérieur brut (PIB) de la zone euro a baissé de 0,2% au cours du quatrième trimestre 2001, selon l'agence européenne de statistiques Eurostat. Sur un an, la zone euro a connu une croissance de 1,5%, contre 3,3% en 2000.Compte tenu de la contraction déjà connue du PIB dans les trois premières économies de la zone (Allemagne, France et Italie), ce chiffre n'est pas réellement une surprise.Cette baisse du PIB de la zone euro s'explique par la faiblesse de la croissance de la consommation des ménages (+0,1% sur le trimestre) et par l'effondrement des investissements qui ont chuté au quatrième trimestre de 0,8%. Parallèlement, les exportations de la zone euro ont également reculé de 0,9% sur le trimestre.En termes sectoriels, les services ont soutenu la croissance en progressant encore ce trimestre de 0,6%, alors que le secteur industriel a vu sa production se contracter de 1,6%. Le commerce et la construction sont, eux, restés quasiment stables (avec une légère croissance pour les deux secteurs de 0,2%).Pour de nombreux économistes, ces chiffres pourraient marquer le creux de la vague pour la zone euro. Ainsi, avant même cette annonce, Otmar Issing, économiste en chef à la BCE, a affirmé que la conjoncture avait atteint son "point bas à la fin de l'année dernière". Une vision confortée par la Commission européenne, qui a indiqué que "la phase de ralentissement est terminée", mais que "la reprise est modérée". Pour le second trimestre 2002, la Commission prévoit une croissance du PIB dans la zone euro comprise entre 0,4% et 0,7% par rapport au trimestre précédent. Pour le premier trimestre, sa prévision de croissance est comprise entre 0,1% et 0,4%. Dans l'Europe des quinze (qui comprend la zone euro plus la Suède, le Danemark et le Royaume Uni), le PIB a perdu 0,1% au quatrième trimestre 2001, tandis que la croissance se stabilisait à 1,6% sur l'année.letribune.f

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.