La timide amélioration du climat économique européen se confirme

 |  | 261 mots
Le frémissement observé par l'indice de confiance économique dans la zone euro en décembre semble se confirmer. Après avoir progressé de 0,2 point en décembre, cet indicateur a affiché une très légère hausse en janvier, de 0,1 point à 99. Pour l'Union européenne, la progression est plus sensible, de +0,4 point. Bien que timides, ces hausses semblent signifier que l'Europe s'est engagée sur la voie de la reprise, confirmant les indications en provenance d'Allemagne, première économie de la zone euro, mais aussi le redressement progressif du moral des industriels. Dans ces conditions, il apparaît de plus en plus certain que la Banque centrale européenne (BCE) maintiendra un statu quo monétaire jeudi lors de la réunion de son conseil des gouverneurs. Elle sera encouragée dans cette position par la légère poussée inflationniste observée le mois dernier dans la zone euro (+2,5%). Plus que les consommateurs, dont le moral est certainement affecté par la hausse du chômage ces derniers mois notamment en France et en Allemagne, ce sont les chefs d'entreprises qui permettent à la confiance de revenir sur ses niveaux du mois d'octobre dernier. Les pays où cet optimisme est le plus palpable sont l'Irlande, le Danemark et le Royaume-Uni. Les industriels semblent confiants au vu des signes de reprise manifestés par l'économie américaine.L'euro, orienté à la hausse depuis deux séances, continue sur sa lancée après la publication de ces chiffres. A la mi-journée, la monnaie européenne vaut 0,8636 dollar. latribune.fr

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :