L'Opep s'achemine vers un maintien de sa production

Le suspense ne devrait pas être trop intense à Osaka demain. Réunis au Japon, les pays membres de l'Opep doivent se prononcer sur le maintien ou non des quotas actuels de production pour le dernier trimestre de l'année. Mais il semble que la décision en faveur du statu quo soit presque acquise. Il faut dire que l'annonce hier par l'Irak de l'acceptation par Bagdad d'un retour sans condition des inspecteurs de l'ONU sur son territoire lui a enlevé une épine du pied en permettant aux cours de l'or noir de nettement refluer.Cette récente baisse du prix du pétrole, due à une certaine érosion de la "prime de guerre", enlève des arguments à ceux qui accusaient le cartel d'étouffer les velléités de reprise de l'économie mondiale par un coût trop élevé des produits énergétiques et réclamaient une hausse de la production afin d'obtenir une baisse des prix.Ce midi, le ministre koweitien du Pétrole par intérim, Ahmad Fahd al-Ahmad al-Sabah a indiqué à l'issue d'une rencontre avec ses homologues saoudien, algérien et qatariote qu'un "accord de principe" a été obtenu au sein de l'Opep pour maintenir le plafond de production inchangé. Le ministre qatariote a de son côté enfoncé le clou, soulignant qu'à son avis "il n'y avait aucune logique à augmenter la production alors qu'il n'y a pas un manque d'approvisionnement". La production de l'Opep a atteint en août 23,7 millions de barils, soit 2 millions de barils de plus que le volume fixé en juin.A Londres en début d'après-midi, le baril de Brent de mer du Nord valait 28,25 dollars, en hausse de 25 cents par rapport au cours de clôture d'hier soir. Plus qu'une réaction aux déclarations intervenues à Osaka, il faut voir dans cette augmentation la prise en compte d'un nouveau recul des stocks américains de produits pétroliers sur la semaine achevée le 13 septembre.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.